Bruxelles débloque 60.000€ le mouvement LGBTQI+ en Hongrie et en Pologne

Bruxelles débloque 60.000€ le mouvement LGBTQI+ en Hongrie et en Pologne

L’asbl bruxelloise Forbidden Colours utilisera ces fonds pour l’organisation de la Budapest Pride et l’initiative polonaise LGBTIQ+ Friendly School Ranking

Le gouvernement bruxellois a approuvé la proposition du Secrétaire d’État bruxellois aux Relations européennes et internationales Pascal Smet visant à octroyer à Forbidden Colours deux subventions de 30.000 €. Avec ces fonds, l’organisation bruxelloise Forbidden Colours va assister et aider la professionnalisation de la Budapest Pride et de l’initiative polonaise LGBTIQ+ Friendly School Ranking pendant un an.

La diplomatie des villes comme catalyseur

Dans le cadre de ses compétences en matière de Relations européennes et internationales, Pascal Smet forge des liens actifs avec les villes et organisations progressistes. En menant une « diplomatie des villes », Smet entend susciter un débat actif et une coopération sur une large série de questions, y compris là et quand elles sont moins évidentes. 

Pascal Smet s’est rendu en Pologne en novembre dans le cadre d’une mission économique et politique, c’était l’occasion de rencontrer différents représentants officiels, dont des représentants d’organisations, notamment des activistes de la cause LGBTQI+. Ces rencontres aboutissent aujourd’hui sur une collaboration concrète.

« Bruxelles veut être le champion de la lutte pour l’égalité des personnes LGBTIQ+, à domicile comme à l’extérieur. Avec ces moyens que nous lui confions, l’organisation bruxelloise Forbidden Colours pourra agir sur le terrain en faveur des droits des personnes LGBTIQ+ dans deux endroits où celles-ci subissent actuellement une pression énorme. Car, partout et toujours, l’amour doit pouvoir être simplement l’amour, bien que ce ne soit malheureusement pas une évidence pour tous actuellement », déclare Pascal Smet, Secrétaire d’État bruxellois aux Relations européennes et internationales.

 

Ces dernières années, la communauté LGBTIQ+ de Pologne et de Hongrie a subi de fortes pressions. Cette année encore, le gouvernement de Viktor Orban a introduit une loi « contre la propagande LGBTIQ+ ». Cette loi interdit de parler de l'égalité LGBTIQ+ dans les lieux où se trouvent des enfants, comme les écoles.

Le gouvernement polonais mène également une politique répressive à l'égard de ses citoyens LGBTIQ+. Par exemple, depuis 2019, de nombreuses municipalités et provinces ont introduit des résolutions se déclarant « zones sans LGBTIQ+ ».

« En tant que Région capitale de l’Europe, il est de notre rôle de soutenir l’inclusion des personnes LGBTQIA+ et de promouvoir cette inclusion dans les autres pays européens. Le soutien de la Région aux activités de Forbidden Colours s’inscrit dans la lignée du futur Plan bruxellois d’inclusion des personnes LGBTQIA+ qui prévoit non seulement un soutien accru au secteur associatif mais aussi une série d’actions qui positionne la Région bruxelloise comme moteur de la défense des droits des personnes LGBTQIA+ dans ses relations internationales » précise la secrétaire d’État à l’Égalité des chances Nawal Ben Hamou.

Forbidden Colours

Ce soutien financier à Forbidden Colours servira à développer la professionnalisation de deux organisations locales avec lesquelles a déjà collaboré l’asbl bruxelloise.

L’initiative polonaise LGBTIQ+ Friendly School Ranking est un projet à succès dédié à l’inclusivité LGBTIQ+ dans l’enseignement polonais. Le projet s’est concrétisé en 2020 grâce au soutien de Forbidden Colours. Plus de 22 000 étudiants ont évalué l'attitude de 2 500 écoles polonaises à l'égard des personnes LGBTQI+. Le projet a été salué notamment par Forbes et McKinsey.

Budapest Pride est la plus grande organisation LGBTIQ+ de Hongrie. Ils organisent la parade annuelle de la Pride de Budapest, à laquelle 35 000 personnes ont participé cette année, ainsi que des centaines d'autres événements.

Grâce à cette aide financière, Forbidden Colours soutiendra les deux projets pendant un an, tant sur le plan financier qu'organisationnel, assurant ainsi un avenir durable aux deux projets.

« Les communautés LGBTIQ+ de Pologne et de Hongrie ont connu des moments difficiles l'année dernière. Avec ce coup de pouce, nous les aidons changer la donne. Bruxelles assume sa responsabilité en tant que capitale d'une Europe démocratique », a déclaré Rémy Bonny, directeur général de Forbidden Colours.

Forbidden Colours suit les initiatives anti-LGBTIQ+ et possède une vaste expérience de conseil au niveau de l'UE concernant les droits des LGBTIQ+ et le déclin démocratique. L'organisation basée à Bruxelles a été le principal défenseur des sanctions de l'UE contre les atteintes aux droits des LGBTIQ+ en Hongrie et en Pologne.

Forbidden Colours collecte également des fonds pour soutenir des organisations avec lesquelles elle sélectionne soigneusement des projets qui aident la communauté LGBTIQ+ à garantir ses droits fondamentaux et son égalité de traitement dans les sociétés européennes. Forbidden Colours est une association sans but lucratif liée à un fonds géré par la Fondation Roi Baudouin dont la mission est de contribuer à une société meilleure.

Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Rémy Bonny gedelegeerd bestuurder, Forbidden Colours
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Rémy Bonny gedelegeerd bestuurder, Forbidden Colours
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel