Bruxelles séduit le secteur audiovisuel britannique

Bruxelles s’est imposée comme la ville européenne ayant le climat d’affaire le plus attractif pour le secteur audiovisuel britannique post-Brexit

Pour Pascal Smet (one.brussels) : « Bruxelles est en plein développement. Nous sommes enthousiastes à l’idée d’accueillir toutes sortes d’entreprises de l’audiovisuel. Cette campagne permettra de confirmer une fois encore l’attractivité de Bruxelles comme site d’investissement incontournable. Alors que le 31 janvier 2020 et la sortie du Royaume-Uni s’approchent, nous voulons faire savoir que Bruxelles est la porte d’entrée sur le reste du continent, surtout en matière d’audiovisuel. »

Le secrétaire d'État bruxellois au commerce extérieur, Pascal Smet (one.brussels), est activement engagé dans une campagne Brexit visant à attirer le secteur audiovisuel britannique dans la capitale. Avec cette campagne, Smet veut accueillir les entreprises britanniques qui auront été touchées par le Brexit. Il veut montrer que le climat d'investissement à Bruxelles est particulièrement favorable pour le secteur audiovisuel.

La Région de Bruxelles-Capitale a également commandé une étude pour comparer le climat des affaires à Bruxelles avec celui d'autres villes européennes telles qu'Amsterdam, Dublin et Paris. Le rapport d'Analysys Mason montre que les entreprises britanniques qui passent par Bruxelles ont un accès assuré au marché européen. En outre, c'est dans la capitale européenne que le cadre réglementaire et d'octroi de licences pour le secteur audiovisuel est le plus attrayant.

En effet, selon le rapport, le régime d'octroi de licences pour le secteur audiovisuel est relativement simple, n'implique pas de coûts de licence et est illimité dans le temps, à condition que les critères de localisation soient respectés.

En comparaison, Amsterdam, Dublin et Paris ont un système très complexe, qui dépend du service fourni et du type de licence requis.

Alors que le Royaume-Uni quittera l'Union européenne dans un peu plus de trois semaines, la Région bruxelloise publie ce rapport afin de convaincre les sociétés audiovisuelles britanniques de s'installer dans la capitale belge. Cela leur permettra de rester actifs dans toute l'Europe après le Brexit. Avec screen.brussels et hub.brussels, l'agence bruxelloise de soutien aux entreprises, le gouvernement régional veut également attirer et soutenir les entreprises britanniques afin qu'elles puissent assurer leurs futures activités européennes.

Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel