CityDepot prend son envol à Bruxelles

La distribution conviviale de marchandises dessert déjà 800 entreprises

Jeudi 29 janvier 2015 — Quatre mois après son entrée à Bruxelles, CityDepot a déjà pu convaincre plus de 800 entreprises bruxelloises de son modèle de distribution conviviale. Le projet parvient à sortir des camions du centre-ville en desservant la dernière partie du trajet entre le fournisseur et l’entreprise notamment avec des camionnettes électriques. ‘Tout le monde est gagnant dans ce modèle’, déclare Pascal Smet, un ministre de la Mobilité satisfait. ‘Les Bruxellois verront moins de camions dans la ville et les commerçants pourront être servis sur mesure.’

CityDepot est spécialisé dans la distribution urbaine de marchandises et a démarré un projet-pilote à Bruxelles depuis octobre, avec le soutien de la Région et du projet européen LaMiLo (Last Mile Logistics). Le concept est simple: les transporteurs ne livrent plus leurs biens individuellement dans chaque magasin ou entreprise du centre-ville mais dans l’entrepôt de CityDepot en dehors du centre-ville. A partir de là, les marchandises sont transportées dans des petits véhicules écologiques vers les commerçants du centre-ville. 

Après quatre mois, le bilan est positif. Les commerçants bruxellois et les transporteurs nationaux ont vite été gagnés par l’idée. CityDepot fournit déjà à présent plus de 800 clients, et ce nombre ne cesse de croître de semaine en semaine. Depuis le début, le volume livré a triplé. Les principaux secteurs qui sont desservis sont le commerce au détail (31 %), les hôtels (15 %), les entreprises (13 %), les commerces de gros (12 %) et les hôpitaux  (10 %). Parmi la liste des clients figurent quelques noms connus tels que: l’hôtel Métropole, de KVS (Koninklijke Vlaamse Schouwburg : Théâtre National Flamand), l’Ancienne Belgique et le Palais Royal.

Si le projet reçoit une évaluation positive après six mois, la Région bruxelloise continuera à soutenir CityDepot et la société pourra poursuivre l’extension de ses activités à Bruxelles. Le ministre de la Mobilité Pascal Smet est positif en ce qui concerne son évolution jusqu’à présent. “Les solutions créatives comme celles-ci sont d’une importance capitale pour le climat d’entreprise, pour le nœud de mobilité que nous devons démêler ainsi que pour la qualité de vie des Bruxellois”, déclare-t-il. “Ce n’est donc pas un hasard si une telle formule fait tout de suite ses preuves. A long terme, l'ambition est de développer au maximum ce model à Bruxelles”

Approvisionnement avec des cargobikes

Aujourd’hui, CityDepot travaille notamment avec des camionnettes électriques à Bruxelles, à partir de février une collaboration est prévue avec le service de livreurs à vélo Ecopostale qui approvisionnera les commerçants avec des vélos. “avec notre flotte mixte de 15 véhicules (vélos, Cyclocargos, petite camionnette électrique) nous fournissons en tant que livreur neutre en CO2 depuis plus de 4 ans déjà des centaines de colis par jour. Il est donc évident que nous participions au projet de CityDepot,” explique Nicolas Etienne, general manager d’Ecopostale. CityDepot choisit consciemment d’engager des partenariats avec des fournisseurs existants et agit en qualité de régisseur auprès des différents partenaires.

Published with Prezly