De Good Move à Good Living

De Good Move à Good Living

Construire / Penser la ville de demain : le groupe d’experts livre ses conclusions

Le règlement régional d’urbanisme encadre toutes les actions de construction, de rénovation de bâtiments ou d’aménagements de l’espace public. En 2019, un projet de modification a fait l’objet d’une enquête publique et de nombreuses remarques. Afin de les intégrer et de prendre en compte les nouveaux défis sanitaires et environnementaux, le gouvernement a chargé Pascal Smet de mener à bien le travail de réécriture du RRU. Une démarche qui prend le nom de Good Living.

 

« Je n’ai pas voulu faire de la conception de la ville de demain une affaire administrative ou politique. Comme lorsqu’on a conçu Good Move, j’ai voulu que cette démarche inclue une large consultation et j’ai fait en sorte de pouvoir être accompagné par des experts afin d’offrir une vision externe ambitieuse. Le travail réalisé par Oana Bogdan et son groupe d’experts est titanesque et révolutionnaire. Leurs recommandations transversales ou très concrètes vont nous guider dans notre tâche. Je souhaite en effet écrire un nouveau RRU ambitieux, durable et tourné vers le futur. » indique Pascal Smet, Secrétaire d'Etat en charge de l'Urbanisme et du Patrimoine

 

« Vivre en ville est l’une des solutions les plus efficaces contre la perte massive de biodiversité et de ressources naturelles. L’architecture est donc devenue un élément important d’une réponse systémique qui rétablit notre lien avec la nature. Pour être fait, ce lien a besoin d’espace dans la ville, alors que les espaces disponibles sont rares. C’est pour cette raison qu’à travers ‘Good Living’, nous proposons de
penser le territoire régional au départ de l’espace ouvert existant et de ses qualités. En innovant avec de nouvelles formes de densification urbaine et des bâtiments de haute qualité et adaptables, combinés à plus de végétation et de biodiversité. Chaque projet nécessitant un permis d’urbanisme doit être considéré comme une contribution durable à l’ensemble de la ville. Cet objectif ne sera rendu possible
que par une vision commune entre administrations et pouvoirs publics, partagée avec la société : une culture bruxelloise de l’espace urbain de qualité 
», déclare Oana Bogdan, présidente du groupe d’experts Good-living

Ce rapport comporte plus de 90 recommandations. Elles sont transversales et portent sur l’ensemble du RRU ou thématiques et visent alors des chapitres particuliers du RRU.

 

Transversales :

  • Fixer règlementairement l’objectif plutôt que le moyen d’y arriver
  • Restructurer le RRU en trois catégories :  Urbanité, Espaces ouverts, Habitabilité
  • Renforcer la culture commune d’instruction et la capacité de motiver les permis d’urbanisme en fonction des objectifs

 

3 Thématiques :

  • Urbanité
  • Espaces ouverts
  • Habitabilité

Par respect pour le travail des experts nous avons décidé de ne pas en mettre en avant une plus qu’une autre mais de vous inviter à lire le rapport ici en annexe

Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel