Du 9 sur le réseau de la STIB, une nouvelle place à Jette !

Inauguration du tram 9 et de la place Reine Astrid

Samedi 1 septembre 2018 — Sa Majesté le Roi Philippe a inauguré cette après-midi la ligne 9. Celle-ci vient enrichir le réseau de la STIB. Entièrement en site propre, la ligne 9 relie la station multimodale Simonis au terminus Arbre Ballon à Jette, en passant par Koekelberg, Ganshoren et le site hospitalier de l’UZ Brussel. Et cela en un quart d’heure à peine ! L’aménagement de ce nouvel axe de transport public s’est aussi accompagné d’un réaménagement complet de l’espace public et de la rénovation de l’emblématique place du Miroir. A l’issue de cette inauguration une fête populaire a été organisée sur la place Reine Astrid.

Lors de l’inauguration Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région bruxelloise s’ est exprimé « Aujourd’hui, après un chantier conséquent, nous ouvrons donc une nouvelle page avec une nouvelle liaison entre Simonis et l’UZ-VUB, permettant notamment à cet hôpital de bénéficier d’un service de transport en commun performant et je m’en réjouis. »

Le ministre de la Mobilité, Pascal Smet a déclaré « C’est la première fois depuis très longtemps que l’on créé à Bruxelles une nouvelle ligne de tram. Elle répond à un besoin et offre de nouvelles perspectives au Nord-Ouest de Bruxelles. Cette réalisation est un véritable exemple pour l’avenir. On y a amélioré l’espace public, créé une nouvelle liaison rapide connectée au métro et construit un parking. Le tout en 3 ans. Nous avons tenu le délai et le résultat est enthousiasmant. Ce fût un combat que nous avons mené avec détermination ensemble avec la commune de Jette et je remercie Hervé Doyen pour sa très bonne collaboration. Quand on fait les choses ensemble, on est plus fort. »

« L’été qui s’achève, le plus chaud jamais enregistré en Belgique, nous rappelle chaque jour qui passe les enjeux qui nous attendent, nous et davantage encore nos enfants à qui nous allons léguer cette planète.

Mesurer à leur juste valeur ces enjeux nous force – sauf à les nier à l’instar de quelques climatosceptiques qui sévissent encore – à revisiter, qu’on le veuille ou non, notre modèle de développement.

Qu’il s’agisse du modèle de croissance économique, de mobilité, de lutte contre le bruit, de sauvegarde de la biodiversité ou encore du comment vivre ensemble demain dans notre Région, comment croire sérieusement que nous échapperons longtemps encore au changement des paradigmes qui régissent aujourd’hui notre manière de penser le monde.

La création d’une nouvelle ligne de tram s’inscrit pleinement dans cette vision d’une autre cité et d’un autre modèle urbain.

Avec la Région, la Commune de Jette a décidé de réussir ce défi, concrétisé en ce jour. » a déclaré Hervé Doyen, Bourgmestre de Jette.

«Notre réseau de tramway, qui fêtera bientôt ses 150 ans, continue de s’étendre et compte désormais 18 lignes de tram, se réjouit Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB. « Le tram a toujours eu un lien identitaire fort avec Bruxelles. Cette nouvelle ligne de tram rapide est l’illustration du levier de développement de la ville que constitue le transport public. Le projet, mûri de longue date, offre non seulement aux habitants des quartiers traversés une mobilité de proximité, à haute performance mais requalifie l’espace public pour une meilleure qualité de vie»

Le président du Conseil d’administration de la STIB, MrThomas Ryckalts a déclaré  

« La ligne 9, c’est bien plus qu’une nouvelle ligne de tram performante au service des voyageurs. Pour Jette et l’est de Ganshoren, c’est une nouvelle offre de transport qui permet de relier commerces, hôpital, métro, … Une nouvelle ligne qui s’accompagne aussi d’une place Reine Astrid réaménagée, d’un parking souterrain et d’un réaménagement de l’espace public le long du tracé de la nouvelle ligne. Tout bénéfice pour les voyageurs et plus particulièrement pour les Jettois, dont je fais partie ! ».

 

  • La Ligne 9 

Cette nouvelle ligne en surface, entièrement en site propre, offre une véritable alternative au déplacement automobile (des milliers de voitures entrent dans Bruxelles par le Nord de la ville), en améliorant la mobilité pour tous et l’accessibilité des quartiers traversés.

Le trajet de la ligne 9 part de la station de métro Simonis, offrant notamment une correspondance avec les lignes de métro 2 (Simonis-Elisabeth) et 6 (Elisabeth-Roi Baudouin). La ligne dessert ensuite le cœur commercial de Jette, en particulier la place du Miroir (officiellement place Reine Astrid) et son célèbre marché du dimanche, pour rejoindre l’avenue de l’Exposition Universelle, le carrefour de l’Ancienne Barrière, le site hospitalier de l’UZ Brussel, la piscine de Ganshoren et enfin le terminus Arbre Ballon. Elle favorise ainsi l’accès aux nombreuses écoles et aux quartiers d’habitation, dont les Jardins de Jette, situés à proximité de son parcours.

 

  • Un nouvel espace public de qualité

La création de la nouvelle ligne de tram 9, longue de près de 4 km et comportant 10 arrêts, a permis aussi le réaménagement complet de l’espace public. Le projet a notamment servi de levier à la rénovation en profondeur de la place du Miroir (Reine Astrid) à Jette, désormais dotée d’un parking souterrain. L’espace ainsi libéré a été aménagé en lieu de rencontre pour les riverains et les nombreux visiteurs de ce noyau commercial et doté d’arbres, de luminaires, de bancs et d’une fontaine, tout en permettant l’organisation aisée du marché dominical ou d’autres événements.

Outre la création d’un site propre pour le tram, un jardin public à hauteur du square du Centenaire a vu le jour. Les voies de tram - positionnées, pratiquement le long de presque tout le tracé, au centre de la voirie sur la berme centrale des avenues - sont engazonnées. Ce qui renforce le maillage vert des quartiers traversés.

Sur le tracé de la ligne, les voiries et carrefours ont été adaptés pour assurer un confort et une sécurité maximale à tous les usagers : piétons, cyclistes, transport public et automobilistes. Le carrefour de l’Ancienne Barrière et sa nouvelle fontaine,  assure désormais une meilleure fluidité, pour le tram et les automobilistes. Ralentisseurs ou trottoirs traversant soulignent le caractère urbain de la voirie et réduisent la vitesse au niveau des places, arrêts de tram et carrefours. A de nombreux endroits les piétons bénéficient de trottoirs élargis et les cyclistes profitent de bandes cyclables ou pistes cyclables protégées.

  • Un nouveau terminus à Simonis

L’arrivée du tram 9, a été le moteur d’un réaménagement complet de la station de pré-métro Simonis. Outre l’aménagement d’un terminus pour la nouvelle ligne 9, la pose de voies et de la signalisation de sécurité, les travaux ont permis d’organiser plus efficacement les correspondances entre la ligne de métro 2-6, la ligne de tram 19 -qui y passe en souterrain- et la nouvelle ligne 9. Une rampe de correspondance qui passe sous les voies fluidifie et sécurise le cheminement des voyageurs. La scénographie de la station a été pensée afin de créer une exposition permanente relatant l’histoire du quartier et des trams à Koekelberg.

 

  • Confort et fréquences

Pendant la semaine, le tram 9 circule toutes les 6 minutes en heure de pointe et toutes les 10 minutes en journée. Le soir et le week-end, les voyageurs n’attendront pas plus de 15 minutes leur tram à l’arrêt. Il ne leur faudra pas plus de 13 à 16 minutes, selon les heures et les jours (semaine ou week-end), pour relier Simonis à Arbre Ballon ou inversement. Les correspondances avec le métro sont assurées du matin au soir à Simonis. La ligne est desservie uniquement par les trams les plus modernes, à plancher bas, et tous les arrêts sont aménagés pour assurer la meilleure accessibilité possible pour les PMR. Ces trams offrent aussi tout le confort : sièges en cuir, intérieur spacieux, écrans annonçant les arrêts et correspondances. Ces véhicules, plus silencieux, et les tapis anti-vibrations installés sous les voies optimisent la qualité de vie des riverains.

 

  • Desserte améliorée

La nouvelle ligne 9 permet à la STIB de desservir de nouveaux quartiers et d’optimiser l’offre de transport dans le nord de Bruxelles. Le trajet de plusieurs lignes de bus adjacentes (lignes 13, 14, 15, 53 et 84) a  été modifié permettant la desserte de nouveaux quartiers. Pour connaître tous les détails des modifications, consultez le site internet de la STIB : www.stib.brussels.

 

  • Le coût du projet

L’ensemble du projet a coûté 76 millions d’euro. Beliris a financé l’achat des rails à hauteur de 20 millions d’euro. La Région a financé l’ensemble du projet de réaménagement ainsi que la création du parking et la rénovation du terminus à Simonis. 

  • Un projet vert

Outre le gazon installé entre les rails. Le nouvel aménagement verdurise considérablement les abords. En effet à l’issue du chantier l’ensemble de la zone se voit dotée de 59 arbres en plus. Si 181 ont dû être abattus pour les besoins des travaux, 240 ont été plantés sur l’ensemble du parcours.

  • Les prochaines phases

A terme, le tram 9 reliera Simonis au plateau du Heysel. Le permis d’urbanisme pour la phase 2 entre Arbre Ballon et Roi Baudouin a été octroyé cet été. Le tram circulera alors sur l’avenue de l’Arbre Ballon, Général Deceuninck, le square Palfyn et l’avenue Houba de Strooper. Les travaux devraient commencer en 2019. Le permis d’urbanisme pour le tronçon entre Roi Baudouin et Esplanade est attendu dans les mois qui viennent.

 

 

Marc Debont Porte-parole, Cabinet du ministre Pascal Smet