Faire de Schuman une place emblématique bruxelloise

Appel pour mettre en œuvre le projet

Vendredi 27 novembre 2015 — A l’initiative de Pascal Smet, Ministre des Travaux Publics, en collaboration avec le Ministre-Président Rudi Vervoort, le Gouvernement a approuvé les grands principes qui baliseront le réaménagement du rond-point Schuman.

Ces principes, mentionnés dans l’avis de marché qui sera publié dans les jours à venir, concernent tant l’aménagement du rond-point que les nouvelles conditions de mobilité qui doivent le rendre possible.

Concrètement, l’option retenue consiste à garantir l’accessibilité du quartier tout en libérant de l’espace pour un aménagement piéton qui permettra d’établir un lien entre le parc du Cinquantenaire et le rond-point Schuman notamment en piétonnisant la rue de la loi entre Schuman et le parc. Le flux automobile sera garanti entre l’avenue de Cortenbergh et la rue de la Loi ainsi qu’entre la rue Froissart et l’avenue d’Auderghem. Le cheminement des bus sera étudié pour déterminer dans quelle mesure il est possible de soulager certaines rues plus densément habitées.

Au niveau de l’aménagement, la concrétisation de ce projet doit permettre de traduire les ambitions du Gouvernement pour le quartier européen en renforçant considérablement sa convivialité et son attractivité au profit de tous, Bruxellois et fonctionnaires européens. Il doit être un instrument du renforcement de la mixité recherchée pour ce quartier en favorisant les échanges entre tous les citoyens.

Pratiquement, 7,8 millions € seront dédiés à ce projet. Un jury associant les acteurs concernés et présidé par le Bouwmeester assistera le maître d’ouvrage dans le choix de l’auteur de projet. En terme de délai, l’ambition est de démarrer les travaux en 2017.

« On va redonner une vie urbaine à cette place, de jour comme nuit. Cette place doit en effet pouvoir devenir un lieu de rencontre où les Bruxellois et les fonctionnaires européens se côtoient. Evidement la présence des institutions européennes devra être prise en compte dans l’aménagement notamment dans  l’œuvre d’art qui y sera implantée", a déclaré Pascal Smet.

Pour Rudi Vervoort, « le réaménagement du rond-point Schuman doit être le moyen d’inscrire plus encore qu’aujourd’hui l’Europe dans la ville. Pour les Bruxellois, pour les Européens. Pour permettre à la Région de réconcilier son identité internationale avec les aspirations légitimes des Bruxellois ».

Circulation situation projettée
Périmètre du projet

Published with Prezly