Gijs Van Vaerenbergh désigné pour la conception des trois nouvelles passerelles cyclo-piétonnes le long du canal

Le bureau d’étude Gijs Van Vaerenbergh s’est vu définitivement attribuer le marché concernant la conception de passerelles cyclo-piétonnes sous les ponts Van Praet, Jules de Trooz et Sainctelette. Il a été sélectionné pour son attention particulière accordée à l’intégration des passerelles dans l’espace public attenant.

En 2017, Bruxelles Mobilité lançait à la demande de Pascal Smet, alors Ministre de la Mobilité, le marché de conception visant à la réalisation de passerelles pour piétons et cyclistes sous les ponts Van Praet, Jules de Trooz et Sainctelette, le long du canal. Le marché de conception a été accompagné par le Maître architecte bruxellois. Le jury a tenu compte de critères de mobilité aussi bien qu’urbanistiques dans l’évaluation des projets. Le marché a été définitivement attribué en juin au bureau d’étude louvaniste Gijs Van Vaerenbergh. La procédure (juridique) est maintenant entièrement finalisée. L’équipe de conception, composée aussi de Util Struktuurstudies, LandInZicht, Buro Move et ARA, a été sélectionnée pour l’accent mis sur l’intégration des liaisons piétonnes et cyclistes dans l’espace public environnant.
 
La piste cyclable le long du canal est une des plus fréquentée de Bruxelles. Ces nouvelles passerelles sous les ponts Van Praet, Jules de Trooz et Sainctelette permettront à des milliers de cyclistes des se déplacer chaque jour plus rapidement et dans de meilleures conditions de sécurité en ville. La piste cyclable du Canal fait partie du réseau régional d’itinéraires cyclable, du Réseau Express Régional pour cyclistes et du réseau cyclable européen REVER. Elle constitue une liaison importante avec le centre-ville et est connectée en 13 endroits à d’autres pistes cyclables ainsi qu’à la Promenade verte au nord et au sud.

L’équipe de conception sélectionnée a opté pour un abaissement et élargissement progressif des quais au niveau des trois ponts. Ainsi, l’espace public le long du canal forme une descente et créé un passage facile sous les ponts existants. En travaillant avec plusieurs plans inclinés, il est possible d’intégrer naturellement ces passerelles dans l’espace public attenant.

« Les passerelles le long du canal sont un bel exemple de la manière dont nous planifions le Bruxelles de demain. Nous réservons une place importante pour les piétons et les cyclistes et assurons une intégration parfaite de ces liaisons dans l’espace public environnant. Le parc existant est ainsi revalorisé au niveau du pont Jules de Trooz, il se voit adjoindre d’une nouvelle place un peu plus basse, à proximité de l’eau et avec une vue panoramique sur le bassin Vergote », avance Pascal Smet, Secrétaire d’Etat à l’Urbanisme.

 « Je suis vraiment contente que ce projet soit maintenant lancé. La piste cyclable le long du canal est l'une des plus fréquentées de Bruxelles. C’est un axe essentiel du réseau régional cyclable express et du réseau cyclable européen. Grâce à ces trois nouvelles liaisons sur le Canal, des milliers de cyclistes pourront parcourir la ville plus rapidement et en toute sécurité. C’est vraiment enthousiasmant de voir que le réseau cyclable qui permet à tous d’utiliser le vélo comme une alternative quotidienne confortable et sûre est en train de devenir une réalité. » Elke Van den Brandt,  Ministre de la Mobilité et des Travaux Publics.

Le projet sélectionné applique les principes du plan de qualité de l’image pour l’ensemble de la zone du canal. Les matériaux et mobiliers urbains utilisés contribueront aussi à l’intégration des passerelles dans leur environnement ainsi qu’à la cohérence visuelle le long du canal. Outre l’aspect esthétique et le confort des piétons et cyclistes, le projet tient également compte du sentiment de sécurité des usagers, notamment grâce à une conception ouverte et à un éclairage adéquat. 
 
Les passerelles sous les ponts deviennent de nouveaux maillons importants qui seront également superbement intégrées à d’autres projets en cours dans les environs, comme le projet de réaménagement de la place Sainctelette. 
 
Ces trois projets sont estimés à un coût total de 5 millions d’euros environ (hors TVA), dont un tiers sera financé par le Fonds FEDER (Fonds européen pour le développement régional).
 
Le bureau d’étude finalisera ces projets pour introduire une demande de permis d’urbanisme dans les meilleurs délais.

Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel