La KU Leuven aménage de nouveaux locaux dans le bâtiment de Belfius Insurance du boulevard Pacheco. Le bâtiment Meyboom de la rue des Sables est maintenu.

La KU Leuven aménage de nouveaux locaux dans le bâtiment de Belfius Insurance du boulevard Pacheco. Le bâtiment Meyboom de la rue des Sables est maintenu.

Le Secrétaire d’État Pascal Smet, la KU Leuven et Belfius Insurance ont cherché et trouvé ensemble une solution pour garantir le maintien du superbe bâtiment Meyboom situé au coin de la rue des Sables et de la rue du Marais. La KU Leuven développera pour sa part un site tourné vers l’avenir dédié à la recherche et à l’enseignement dans le « Socle » du bâtiment Pacheco, propriété de Belfius Insurance.

« Respect the past, create the future. Voilà mon point de départ quand j’ai entamé les discussions avec la KU Leuven et Belfius Insurance. Nous permettons le maintien du bel immeuble de la rue des Sables et créons d’un seul coup également un nouveau hub pour les étudiants dans un lieu stratégique.  Je tiens à remercier Belfius Insurance et la KU Leuven pour leurs contributions ouvertes et constructives. Nous avons ainsi pu nous écarter du projet initial, qui avait déjà été autorisé, et nous allons maintenant obtenir ensemble un résultat bien meilleur pour la ville, ses habitants et ses étudiants », déclare Pascal Smet, Secrétaire d'État bruxellois à l'Urbanisme et au Patrimoine.

« En s'associant à la KU Leuven pour héberger des facultés dans la base du bâtiment Pacheco, Belfius souligne une fois de plus son rôle sociétal. Car investir dans les jeunes, c'est investir dans la société de demain. En outre, Belfius Insurance veillera à ce que le bâtiment Meyboom conserve sa valeur patrimoniale et prévoit des développements durables pour les deux bâtiments », explique Dirk Vanderschrick, CEO de Belfius Insurance.

 « Nous sommes nous aussi très heureux de ce résultat », poursuit Luc Sels, recteur de la KU Leuven. « Le site Pacheco offre de nombreuses possibilités et répond ainsi à nos besoins d'espace supplémentaire pour l'enseignement et la recherche. Nos campus de Bruxelles et de Sint-Lukas Brussel se portent très bien, mais cela signifie aussi que nos bâtiments actuels deviennent trop exigus pour les quelques 4 000 étudiants et des chercheurs toujours plus nombreux. Avec Belfius et les architectes, nous voulons maintenant développer un bâtiment qui réponde à ce besoin ainsi qu’aux nouvelles formes d'enseignement et de travail. »

Ans Persoons, Échevine de l’Urbanisme et des Espaces publics : « La Ville de Bruxelles est particulièrement heureuse que le bâtiment de la rue du Meiboom ne soit pas démoli. La solution négociée par le Secrétaire d'État Pascal Smet crée une situation gagnant-gagnant à deux niveaux. Non seulement le bâtiment de la rue du Meiboom sera rénové et réaffecté, mais le développement d'un campus étudiant sur le boulevard Pacheco apportera plus de vie et d'activité à cet axe.  Cela s'inscrit parfaitement dans le Plan directeur que la ville élabore actuellement pour la revalorisation de l'espace public autour de la liaison Nord-Sud. »

 

Une solution pour le bâtiment Meyboom

Ce bâtiment majestueux a été conçu au XIXe siècle par l'architecte Paul Saintenoy, qui a également dessiné le grand magasin Old England sur le Mont des Arts, qui abrite aujourd'hui le MIM.

La KU Leuven a acquis le bâtiment en 2012 pour construire un nouveau campus près du site existant sur la rue d'Assaut, qu'elle partage avec la haute école Odisee.

Le projet initial avait suscité pas mal d’inquiétudes, notamment quant à la valeur patrimoniale du bâtiment. Préoccupations partagées par Pascal Smet, Secrétaire d'État à l'Urbanisme et au Patrimoine, et que l'université a toujours comprises.

L'université et le Secrétaire d'État Smet ont cherché des alternatives pendant un certain temps et ont finalement trouvé une solution durable avec Belfius Insurance, dans le respect de la valeur historique du bâtiment Meyboom.

Belfius Insurance reprendra le bâtiment de la KU Leuven et veillera à ce que sa valeur architecturale et patrimoniale soit respectée, avec un mélange possible de logements étudiants, de bureaux et d'unités résidentielles.


Un souffle nouveau pour le bâtiment Pacheco

De plus en plus d'étudiants bruxellois, flamands et internationaux fréquentent la KU Leuven à Bruxelles, ce qui signifie que l'université a besoin d'espaces supplémentaires pour l'enseignement et les bureaux.

La KU Leuven et Belfius développeront un nouveau site dans le bâtiment Pacheco, qui appartient à Belfius Insurance, en rénovant et en élargissant le "Socle", les blocs à gauche et à droite du bâtiment, et le "Passage 44" souterrain qui relie les deux blocs. Belfius Insurance a fait appel à l'équipe d'architectes belge a2o-WIT, qui a remporté un concours d'architecture public organisé par le Maître-architecte de Bruxelles.
La conception du bâtiment actuel sera conservée et diverses interventions permettront de mieux le mettre en valeur et l’intégrer à l'espace public.

En plus des auditoires, le nouveau bâtiment prévoira de la place pour d'autres fonctions que les étudiants pourront utiliser. La conception du « campus vivant » tiendra également compte de l'intégration du bâtiment dans son environnement. Les étudiants, le corps enseignant et le personnel feront ainsi véritablement partie de la ville et leur présence aura également un impact positif sur un quartier en pleine métamorphose. L'interaction avec la métropole est un atout important pour la KU Leuven.

Grâce à son excellente situation en bordure du Pentagone bruxellois, les opportunités pour les étudiants en termes de logement et de détente sont énormes.  Le centre-ville dynamique étant accessible à pied, les étudiants peuvent s'y plonger directement.

L’emblématique bâtiment Pacheco, situé à l'angle du boulevard Pacheco et de la Petite Ceinture, bénéficie d'une situation centrale et est facilement accessible en transports publics. Les gares de Bruxelles Central et Bruxelles Nord sont accessibles à pied et la gare de Bruxelles Congrès se trouve juste à côté du nouveau campus, elle est actuellement utilisée principalement par les navetteurs travaillant dans le quartier. Il y a également un parking public sous le bâtiment Pacheco. En outre, de nouvelles pistes cyclables sont aménagées tout le long de la Petite Ceinture..

Les environs immédiats du nouveau site universitaire subiront également une métamorphose complète dans les années à venir. Aujourd'hui, le boulevard Pacheco doit subir les choix du passé : une liaison ferroviaire qui coupe le centre en deux et des grands bâtiments à fonction unique. Grâce au Plan directeur « Côteaux du Pentagone », la Ville de Bruxelles entend favoriser la déminéralisation et l’écologisation, débarrassant ainsi le quartier de son caractère minéral. Ces interventions auront pour effet de rattacher la zone aux quartiers voisins, au carrefour de l’Europe et au Botanique.

Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Ulrike Pommee Belfius Insurance
Jens Popelier Kabinet Ans Persoons
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Ulrike Pommee Belfius Insurance
Jens Popelier Kabinet Ans Persoons
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel