La Région bruxelloise étudie la faisabilité concrète de l’installation d’une piscine sur le toit de Manufakture, sur le site de l’Abattoir

La Région bruxelloise étudie la faisabilité concrète de l’installation d’une piscine sur le toit de Manufakture, sur le site de l’Abattoir

La Gouvernement bruxellois a approuvé aujourd’hui la propositions de Rudi Vervoort, Pascal Smet et Bernard Clerfayt visant à étudier de quelle manière une piscine à ciel ouvert pourrait être installée sur le toit du nouveau projet Manufakture sur le site Abattoir.

Le site Abattoir à Anderlecht est en pleine métamorphose. Il est ainsi possible depuis quelques années de flâner dans les allées du Foodmet, une halle alimentaire abritant plus de 50 échoppes pour se procurer tout ce qu’il vous faut comme produits frais. Les préparatifs du projet Manufakture battent actuellement leur plein. Le nouveau bâtiment accueillera les activités liées à la viande et à la transformation de produits alimentaires. Il abritera également un parking voué à remplacer en grande partie les actuelles places de stationnement en plein air.

La Région bruxelloise voit la construction de cette structure comme une opportunité unique de prévoir l’installation d’une piscine publique en toiture, elle a déjà entamé les concertation pour ce faire avec les autres pouvoirs publics et le site Abattoir.

« Le site des Abattoirs est un lieu emblématique à l’échelle de la Commune d’Anderlecht et de la Région. Il fournit de l’emploi et, grâce à son excellente accessibilité, rassemble les habitants du quartier et les Bruxelloises et Bruxellois autour de son marché et d’une série d’autres activités. Au vu de sa situation privilégiée, ce site fait l’objet d’importants projets de transformation. Et c’est dans ce cadre que la Région souhaite explorer les potentialités d’implantation d’une piscine permettant la baignade en plein air. Il s’agira d’étudier l’opportunité de réaliser ce projet sur ce site et plus particulièrement en partenariat avec le projet Manufakture soutenu par les fonds FEDER. L’objectif étant de garantir l’accessibilité de ce projet à tous les citoyens bruxellois tout en répondant au besoin important en piscines sur cette partie du territoire régional.» Rudi Vervoort.


« Les Bruxellois attendent désespérément d’avoir la possibilité de nager en plein air. Le développement du site Abattoir représente une occasion unique. Ce site va devenir une superbe nouveau quartier et une piscine s’inscrirait parfaitement dans ce contexte urbain. Il est en outre parfaitement possible de récupérer la chaleur résiduelle des activités de transformation de produits alimentaires (comme les entrepôts frigorifiques) pour chauffer l’eau de baignade. Un bel exemple de combinaison de fonctions urbaines, d’architecture et de durabilité. J’espère donc qu’ensemble, dans tous les niveaux de pouvoir et par-delà les répartitions des compétences, nous réussirons ce magnifique projet pour les Bruxellois », déclare Pascal Smet.

« L’étude de faisabilité est une première étape indispensable pour déterminer si un tel projet est viable, y compris financièrement, en Région bruxelloise. Elle devra permettre de répondre à des questions basiques mais nécessaires liées au financement, au montage juridique et aux contraintes techniques et opérationnelles du site » Bernard Clerfayt.

 

Le Gouvernement bruxellois a décidé aujourd’hui que la Société d’Aménagement Urbain (SAU) de Bruxelles devait désormais travailler à une proposition concrète pour étudier la manière d’installer et exploiter la piscine sur la toiture.

Le Gouvernement a fixé quelques principes centraux dans ce cadre :

  • La piscine doit apporter une valeur ajoutée architecturale pour les Bruxellois et participer au rayonnement de la ville.
  • Le projet doit être accessible pour les Bruxellois. L’attention doit aller à l’inclusivité et à l’accessibilité financière.
  • Le projet doit être innovant et attrayant pour différents types de nageurs, il doit aussi être accessible aux écoles.

La fonction de la toiture a bien entendu un impact sur la conception et le choix des matériaux pour le reste du bâtiment. Pour éviter de ralentir les travaux et garder ouvertes toutes les possibilités, la VGC a déjà décidé à l’automne 2020 de financer les surcoûts liés au renforcement des fondations et de la structure.

 

« Cette piscine sur le toit de Manufakture serait un ajout fantastique et innovant en matière de durabilité et de gestion de l’énergie. Ce qui ne peut être dissocié de la dimension sociale. Bruxelles compte simplement trop de kets qui n’ont plus l’occasion d’apprendre à nager. Et ce nouveau projet est super pour notre site, nous l’accueillons avec enthousiasme », Elke Tiebout, CEO d’Abattoir.

 

Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel