La Région bruxelloise identifie les 10.000 nouvelles places pour les parkings de transit

Moins de voitures, moins de pollution de l'air et moins de files dans une ville agréable

Lundi 20 avril 2015 — Le gouvernement bruxellois veut, en matière de parking de dissuasion, dans les années à venir concentrer son action sur la création de nouveaux parkings à proximité des stations de métro et RER aux abords de la frontière de la région. On offre ainsi aux navetteurs et aux visiteurs la possibilité de quitter leur voiture pour prendre les transports en commun dans un environnement sécurisé et confortable. 'L'objectif est clair,' a déclaré le ministre de la Mobilité et des Travaux publics Pascal Smet. 'Moins de voitures dans la ville, moins de congestion et moins de pollution de l'air. C’est comme cela que l’on rendra la ville plus agréable.'

Le gouvernement bruxellois a approuvé la proposition stratégique du ministre Smet pour une politique régionale de parking de transit. Le point de départ est que le trafic en ville doit être réduit grâce à des parkings attrayants et disposés dans des endroits stratégiques pour les voyageurs venant en voiture à Bruxelles pour travailler, faire du shopping ou se détendre. En rendant l’accès aux parkings facile et moins cher que dans la ville le tout à proximité des stations de métro et des gares existantes ou à venir la Région encouragent les automobilistes à abandonner leurs voitures pour la dernière partie de leur voyage au profit des transports en commun. De cette façon, la pression automobile diminuera à l'intérieur de la Région, ce qui sera bénéfique pour la qualité de l'air et de la qualité de vie à Bruxelles.

Concrètement, le gouvernement a désigné un certain nombre de lieux où il va à court terme et à moyen terme créer des parkings de dissuasion (P+R):

  • À court terme, les 7 parkings existants et dont l’accès est libre et sans surveillance seront transformés en P+R. L’accès y sera contrôlé et payant pour être régulé. Le tout pour un total de 1.590 places.
  • A plus long terme la capacité des parkings existants sera considérablement élargie et d’autre parking de transit (P+R) seront construit. Afin d’arriver à plus de 8.000 nouvelles places de parking.


Les parkings existants transformés en P+R

La Région dispose actuellement de 7 parking: Stalle (380 places), Delta (350), Hermann-Debroux (200) CERIA (199), Kraainem (172) Roodebeek (189) et Erasme (100). Seul ce dernier parking est actuellement géré.

Le gouvernement a chargé l'Agence de Stationnement d'élaborer un modèle tarifaire régional unifié pour tous les parkings. En outre, la Région travaillera à une bonne intégration billettique afin que l’utilisateur des parkings soit aussi utilisateur de la STIB. Enfin, il y aura un logo reconnaissable et un système de télé-jalonnement qui mènera les automobilistes vers les parkings P + R identifiable comme tel.

Nouveau parking P+R et extension des parkings existant

Trois parkings existants verront à long terme leur capacité considérablement augmenter.

  • CERIA: + 1000 places. Au CERIA près de la station de métro et de la future gare RER, il y aura environ 1000 places supplémentaire. L'étude et la préparation de la construction sont déjà en cours et fin 2016 les travaux devraient commencer.
  • Stalle: + 740 places. Rue de Stalle 740 places supplémentaires seront créés. Là aussi, les démarches administratives ont déjà été lancées. Les travaux débuteront en 2017.
  • Crainem: + 1000 places. Le parking de Crainem verra sa capacité augmenter de 1000 places.

C’est l'agence de stationnement qui sera chargée de chercher des partenaires privés.


Cinq nouveaux P+R programmés

  • Heysel: 3.000 places. Lors de la construction du nouveau stade sur le parking C du Heysel 10.000 places de stationnement ont été prévues. Il a été convenu avec la Ville de Bruxelles que la Région exploitera 3.000 places comme parking de transit. L'étude pour la prolongation de la ligne 6 du Metro jusqu'au stade sera lancée par la STIB.
  • Berchem-Sainte-Agathe: 500 places. La gare de Berchem-Sainte-Agathe deviendra prochainement un nœud RER importante. Elle connectera via la station Bockstael également dans le métro. L'agence de stationnement et Mobilité Bruxelles étudient actuellement un certain nombre de lieux intéressants à proximité, avec l'intention de fournir, 500 P + R.
  • Bordet: 500 places. Avec la nouvelle ligne de métro à venir, la gare deviendra aussi une station de métro. La Région de Bruxelles enquête sur où et comment il peut être possible d’implanter 500 place pour un parking de transit.
  • A12: 500 places. Sur le terre-plein central de l'A12 au terminus du tramway Esplanade la Région possède un terrain qui peut, après adaptation, fournir 500 P + R. Les études nécessaires ont démarré avec la ville de Bruxelles et Brussels Expo.
  • Jette: En concertation avec le Universitair Ziekenhuis Brussel on étudiera comment le parking existant pour les visiteurs pourrait être utilisé comme parking de transit.

'Les grands principes pour la politique les parkings de transit P & R pour cette législature sont maintenant fixés,' a déclaré le ministre Smet. 'Je vais dans les prochaines années prendre les mesures nécessaires afin que ces parkings soient effectivement réalisés. Tant pour la qualité de vie des Bruxellois, que pour le confort des visiteurs de la ville, comme pour la santé de quiconque habite dans la ville, il est essentiel que nous réduisons la circulation automobile dans la Région autant que possible. Ces parkings de dissuasion vont jouer un rôle important pour cet objectif.'

Contactez-nous

marc debont

sp.a Brussel