Lancement du WiFi dans les stations de métro bruxelloises

Les tests du réseau WiFi dans la station de métro Porte de Hal sont une réussite.

Vendredi 30 septembre 2016 — À partir d'aujourd'hui, les voyageurs de la STIB peuvent utiliser gratuitement le WiFi sur les quais du prémétro et du métro, ainsi qu'à la porte d'entrée de la station de métro Porte de Hal. Les premiers tests du réseau WiFi dans la station furent une réussite. D'autres stations de métro suivront encore dans les semaines à venir. D'ici la fin de 2016, un quart des stations seront équipées, les autres suivront en 2017. 

D'ici fin octobre, des stations supplémentaires sur les lignes 2 et 6 seront encore équipées. Concrètement, il s'agit des stations Delacroix, Clémenceau, Gare du Midi, Hôtel des Monnaies, Louise, Porte de Namur et Trône. Fin novembre, viendra également le tour de onze stations supplémentaires : Gare de l'Ouest, Osseghem, Madou, Simonis/Elizabeth, Ribaucourt, Yser, Rogier, Botanique sur les lignes de métro 2 et 6, et Beekkant, Étangs Noirs, Comte de Flandre, Sainte-Catherine, De Brouckère, Gare Centrale, Parc, Arts/Loi, Maelbeek, Schuman et Mérode sur les lignes 1 et 5. D'ici la fin de cette année, 26 des 69 stations de métro seront équipées. L'installation du réseau dans les 43 stations restantes aura lieu en 2017.

« Des études ont démontré que les gens utilisent volontiers le WiFi lorsqu’ils attendent ou sont en déplacement. Je tenais donc absolument à veiller à mettre du WiFi à disposition dans les espaces publics et dans les transports publics. Ainsi, on permet aux personnes à Bruxelles d’être connectées entre elles », déclare le Ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet. « En outre, il s’agit également d’une manière de communiquer avec ses amis et sa famille lorsque le réseau GSM est saturé. »

Les usagers des transports publics peuvent facilement se connecter sur Wifi.brussels, le réseau WiFi bruxellois. Les passagers peuvent connecter leur appareil au réseau wifi nommé wifi.brussels et aboutissent automatiquement sur une page qui, moyennant l'encodage des données de login correctes, leur fournit un accès à Internet.  

Il s’agit d’un projet-pilote. Des techniciens réalisent encore des tests et des mises à jour de temps en temps, ce qui fait que le réseau est parfois temporairement inaccessible.

« Avec wifi.brussels, nous fournissons des hot spots gratuits partout dans la ville. Nous étendons actuellement notre réseau avec les stations de métro bruxelloises. Ainsi, nous œuvrons à l’inclusion numérique. L’accès à Internet est devenu un droit élémentaire », déclare Bianca Debaets, Secrétaire d’État bruxelloise à la numérisation.

« En tant que société de transport public, nous sommes heureux de pouvoir fournir ce service supplémentaire » confie Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB.  « Nos voyageurs font de plus en plus usage de nos réseaux sociaux afin d’obtenir des informations complémentaires en temps réel sur le réseau de la STIB.  Le wifi gratuit est donc une évolution qui est la bienvenue. »

Published with Prezly