L’ancien hôtel de maître d’Emile Bockstael définitivement classé

L’ancien hôtel de maître d’Emile Bockstael définitivement classé

« Ce bâtiment est méconnu. Son intérieur est pourtant extraordinaire. On y retrouve, dans un parfait état, des éléments de décoration propres à l’architecture bourgeoise de l’époque (plafonds moulurés, sols en granito et mosaïques, cheminées en marbre, lambris, vitraux, papiers peints, radiateurs, etc.). Les pièces en enfilade du rez-de-chaussée et celles du premier étage présentent un décor intact et remarquable dans sa richesse et son originalité, notamment avec ses tapisseries dont les sujets sont issus de tableaux de David Teniers le Jeune (XVIIe siècle). Ce petit bijou doté de peintures murales inspirées de l’Égypte antique uniques à Bruxelles était visitable lors de Journées du Patrimoine et je suis satisfait de le voir définitivement classé », déclare Pascal Smet, Secrétaire d’État en charge de l’Urbanisme et du Patrimoine.

Histoire :

Cet ancien hôtel de maître se trouve dans un contexte urbain particulier puisqu’il est établi aux abords de l’avenue de la Reine (achevée en 1870) qui constitue l’une des articulations du tracé royal qui relie le Palais royal de Bruxelles au Château royal de Laeken. Il fait partie du bâti originel de cette avenue résidentielle qui fut essentiellement érigé des années 1870 aux années 1890.

La façade de style néoclassique de l’immeuble s’élève sur trois niveaux et aligne quatre travées égales, sous toiture mansardée. À l’intérieur, la maison répond aux principales exigences spatiales de ces demeures que se fait construire la grande bourgeoisie de l’époque : l’immeuble conserve le plan et la distribution originels des pièces avec un passage cocher, accompagné du vestibule et de la cage d’escalier, ces trois derniers éléments constituant les éléments fondamentaux du plan originel.

Un soin tout particulier a été porté à la décoration de la cage d’escalier : cet espace d’accueil, qui permet la circulation vers et entre les espaces, est en même temps le point central de la distribution intérieure. Cet espace a reçu de remarquables peintures murales inspirées de l’Égypte antique. Le choix de cette thématique est particulièrement original pour un intérieur bourgeois bruxellois.

En ayant conservé son plan, son agencement intérieur et une décoration complète, intacte et particulièrement originale, l’immeuble est exemplaire au sein de sa typologie et témoigne ainsi du mode de vie bourgeois bruxellois de l’époque.

Le bâtiment, construit en 1876, a été la demeure du bourgmestre Émile Bockstael de 1887 à 1920 (date de sa mort) et constitue un exemple particulièrement intéressant d’architecture éclectique.

 

Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel