L’enquête publique pour le réaménagement de l’avenue Van Praet et de l’avenue des Croix du Feu démarre ce 7 septembre

L’enquête publique pour le réaménagement de l’avenue Van Praet et de l’avenue des Croix du Feu démarre ce 7 septembre

La Région bruxelloise transforme les grandes voies d'accès en boulevards urbains depuis plusieurs années. Une nouvelle étape dans le déploiement de cette stratégie est le réaménagement de l’avenue Van Praet et de l’avenue des Croix du Feu, l'embranchement de l'A12, dans le nord de la ville. L'ambition est d'intégrer cet axe de transport majeur dans l'environnement urbain et paysager, d'améliorer la qualité de vie des riverains, d'offrir un transport public de qualité avec un tram qui reliera la place Rogier à Neder-over-Heembeek, de stimuler la mobilité active tout en préservant l'accessibilité pour les voitures et le transport de marchandises.

Les administrations régionales Bruxelles Mobilité et urban.brussels et la Ville de Bruxelles ont collaboré à un projet à la hauteur de ces ambitions. L'enquête publique débutera ce mercredi 7 septembre et permettra aux Bruxellois.es de commenter cette proposition.

Bruxelles Mobilité a introduit une demande de permis d’urbanisme pour le réaménagement d’un tronçon de 3 km de la Moyenne Ceinture (R21) entre la chaussée de Vilvoorde près du canal et le rond-point du Gros Tilleul, qui relie ces avenues à l’A12. La proposition consistant à y créer un « parkway » est désormais soumise à l’enquête publique.

Bruxelles Mobilité, urban.brussels et la Ville de Bruxelles partagent cette vision et collaborent à la préparation d'un projet pour le tronçon bruxellois de l'A12. Dans ce cadre, la future liaison avec le plateau du Heysel, la connexion avec les transports publics et les parkings de transit, ainsi que les flux de trafic sont actuellement examinés.

 

« Depuis plusieurs années, la Région bruxelloise transforme ses autoroutes urbaines en boulevards urbains. Il n'y a pas si longtemps, nous avons p. ex. aménagé des pistes cyclables, planté des arbres et verdurisé le site propre du tram sur le boulevard Général Jacques. Un nouveau tronçon de la "Moyenne Ceinture" est désormais en passe d'être transformé. Nous collaborons à un projet équilibré avec un aménagement confortable pour tous les usagers pour que chacun puisse encore mieux profiter de nos magnifique ville. Tout le monde peut maintenant faire entendre sa voix et collaborer pour travailler à une ville à taille humaine ! »  déclare Pascal Smet, secrétaire d’état en charge de l'urbanisme.

Elke Van den Brandt, ministre de la Mobilité et des Travaux publics : « Nous démarrons la reconstruction des routes d'accès à Bruxelles. Nous transformons les autoroutes en boulevards urbains intermodaux : fluides et accessibles à tous les modes de transport, plus verts et plus agréables à vivre pour tous les habitants. Nous faisons ainsi de Bruxelles une ville à taille humaine ».

« Grâce à la future réorganisation des voiries, de nouveaux espaces seront désormais accessibles pour les habitants de Neder-Over-Heembeek, permettant plus d’espaces publics, sans compter également la diminution des nuisances liées au trafic automobile. L’idée ici est d’offrir des espaces de détente aux familles, ce qui reste notre objectif dans le cadre du projet de la Ville à 10 minutes », ajoute le Bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close.

Ce projet s'ancre dans la philosophie du nouveau plan régional de mobilité Good Move et répond aux ambitions communes de la Région et de la Ville de Bruxelles de redessiner l'axe afin d'améliorer le cadre de vie des habitants de Neder-Over-Heembeek et de renforcer la mobilité douce.

Il convient de noter que le projet ne se fera pas au détriment des navetteurs et des résidents de la périphérie nord de Bruxelles : la capacité de circulation sera maintenue. La vitesse de circulation sera réduite mais la conduite restera fluide grâce à la suppression de feux de signalisation. La mobilité est également améliorée grâce à une piste cyclable protégée : un chaînon important de l’itinéraire cyclable du RER qui relie les pistes cyclables du canal.

Le projet qui est actuellement à l’enquête publique consiste à fusionner les deux sens de circulation sur une même route, l’avenue Van Praet, afin de libérer de grandes surfaces d'espaces verts. Un fois le projet achevé, les habitants de l'avenue des Croix du feu pourront ouvrir leurs fenêtres et profiter du calme de leur terrasse donnant sur un chemin de promenade et non plus sur une voie de circulation très fréquentée.

Ce chemin constituera un lien entre la promenade verte régionale et une série de parcs et d'espaces verts : les jardins du Pavillon chinois, le parc de Laeken, le parc d'Osseghem, la fontaine de Neptune, les serres royales et la tour japonaise. Pour renforcer le tracé de la promenade, de petites places sont prévues de part et d'autre du parc du Pavillon chinois, à la station De Wand et sur l’avenue de l’Araucaria.

Le projet prévoit également la construction d'une passerelle piétonne et cycliste remarquable afin que le chemin du parc puisse franchir la Moyenne Ceinture.

La passerelle pour piétons et cyclistes permettra de traverser le rond-point du Gros Tilleul.

Peu de choses devraient changer en matière de stationnement. Seule une dizaine d'espaces disparaîtront. Des places disparaîtront près des zones non réglementées le long des parcs, mais le réaménagement de la voirie locale sur l’avenue des Croix du feu offrira de nouvelles places aux riverains et compensera les 36 places perdues le long de la R21.

Ce projet de promenade a été conçu et développé conjointement avec le projet du nouveau tram 10 de la STIB. Cela a permis d'éviter un croisement gênant de la nouvelle ligne de tram avec le trafic automobile se dirigeant vers l'A12. Les usagers de l'échangeur de Heembeek et des arrêts Araucaria et Buissonnets bénéficieront désormais d'un confort exceptionnel en termes d'espace, de cadre et d'accessibilité.

En matière d'environnement et d'urbanisme, le projet doit servir d'exemple en termes de qualité de l'espace public, de sécurité, de réduction du bruit, de gestion des eaux pluviales, de dégradation des sols, de biodiversité, etc.

En pratique : l'enquête publique du projet aura lieu du 7 septembre au 6 octobre. Le commission de concertation se tiendra le 26 octobre à Bruxelles-Ville. Plus d'informations via : https://www.bruxelles.be/dossiers-soumis-enquete-ou-consultation-publique

Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Marie Thibaut de Maisières
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Marie Thibaut de Maisières
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel