Les quatre piliers d'une politique cycliste ambitieuse pour Bruxelles

Mardi 21 février 2017 — Bruxelles a besoin plus que jamais d’une politique ambitieuse en terme de politique cyclable. Nous resterons ainsi focaliser à l’avenir sur ces quatre piliers  afin de faire du vélo une véritable alternative de mobilité pour Bruxelles.

Rouler en sécurité 

Le cycliste mérite qu'une partie de la voie publique lui soit dédiée pour se déplacer en toute sécurité. C'est pourquoi nous investissons dans un réseau de 80 kilomètres de pistes cyclables séparées et surélevées dans tout Bruxelles. Ainsi, l'avenue Van Praet et l'Allée Verte ont été équipées d'une piste cyclable sécurisée, et la Petite Ceinture et les grands axes d'entrée dans Bruxelles, comme le boulevard Général Jacques et l'avenue Franklin Roosevelt suivront encore.  Au canal également, l'infrastructure cyclable bénéficiera d'une injection de qualité. Ainsi, l'avenue du Port bénéficiera d'une piste cyclable séparée, et des passages souterrains seront prévus aux carrefours fort fréquentés. Ce réseau sera finalisé d'ici 2020.  

Un parking sûr

Un endroit où entreposer votre vélo en toute sécurité, tel est l'un des principaux soucis des cyclistes à Bruxelles. De nombreux Bruxellois hésitent encore aujourd'hui à acheter un vélo personnel car ils ne peuvent pas l'entreposer à leur domicile. C'est pourquoi nous continuerons d'investir dans ce domaine au cours des années à venir. Dans les stations de métro Bourse et De Brouckère, des parkings à vélo verront le jour d'une capacité de 1500 vélos. En outre, le nombre de possibilités de stationnement de vélo dans la rue va également visiblement augmenter et la procédure pour demander un box à vélo dans le quartier sera également simplifiée.

Des vélos partagés

Avoir un vélo à disposition à tout moment et en tout lieu à Bruxelles. C'est la philosophie qui se cache derrière un réseau de vélos partagés. De nombreux Bruxellois, navetteurs et touristes utilisent chaque jour les vélos Villo!. En améliorant ce réseau, ce nombre pourra encore augmenter.         

Des nouveaux cyclistes

L'époque où il n'y avait que de jeunes hommes de la classe moyenne qui circulaient à vélo dans Bruxelles est heureusement révolue. De plus en plus de Bruxellois de toutes classes de revenus, origines, domiciles et sexes se déplacent à travers la ville sur leur vélo. Dans les années à venir, nous allons continuer à nous adresser à différents groupes cibles et à les convaincre des avantages du vélo comme moyen de transport à Bruxelles. Une étude est organisée ce printemps pour analyser les différents groupes cibles et la manière de s'adresser à eux. Les jeunes bruxellois, les femmes et les Bruxellois issus de l'immigrations y occuperont un rôle central.

 

Rouler en sécurité
Un parking sûr
Des vélos partagés
Des nouveaux cyclistes

Published with Prezly