Lundi 14 novembre début du plan hiver

Accueil des sans abri : lancement par la Région et le Samu Social du plan hiver 2016-2017

Dimanche 13 novembre 2016 — Le Gouvernement bruxellois a, sur proposition Pascal Smet et Céline Fremault, Ministres de l’aide aux personnes de la Commission Communautaire Commune, organisé le dispositif hivernal 2016 - 2017 pour les sans-abri à partir de ce lundi 14 novembre.

 

«  Nous sommes prêts pour accueillir ceux qui en ont besoin en cette période hivernale. Grâce à l’action du Samu Social, 3 bâtiments sont prévus pour offrir un abri de qualité. Avec ce dispositif, la Région démontre plus que jamais qu’elle est aux côtés des plus démunis. » a déclaré le porte-parole du Ministre Smet 

« L’accueil d’urgence et plus particulièrement celui qui est organisé pendant l’hiver est indispensable, il garantit aux sans-abris un hébergement de qualité dans des conditions qui respectent leur dignité. C’est dans ce sens que le plan hiver 2016-2017 a été conçu.  Parallèlement à ce travail d’urgence, nous travaillons activement à la mise en place de dispositifs d’accompagnement individuels qui visent une sortie de rue durable et donc un accès au logement. C’est la seule voie possible pour une réinsertion sociale réussie. » a déclaré Céline Frémault     

 

« L’objectif premier du Samusocial est de pouvoir accueillir toutes les personnes en demande d’hébergement par temps froid. Il s’agit certes de les héberger, de leur offrir des repas chauds, un accès à des douches, des consultations médicales mais également de leur proposer un accompagnement psychosocial afin d’améliorer leur situation et rechercher avec elles des solutions de sortie de rue » Christophe Thielens, porte-parole du Samusocial.

 

Depuis 2014, le Samu Social est désigné coordinateur de ce dispositif.

L’objectif est d’offrir 1283 places d’accueil. En cas de nécessité des places supplémentaires pourront être ouvertes. Elles s’ouvriront par étape en fonction de l’évolution de la demande en hébergement d’urgence. Le plan hiver sera d’application entre le 14 novembre 2016 et fin avril 2017.

Concrètement, la Région bruxelloise dispose déjà structurellement de 313 places d’accueil ouvertes 365 jours par an. Ces places sont mises à disposition par le Centre Ariane, par l’asbl Pierre d’Angle et par le Samu Social.

Le plan hiver qui démarre ces prochains jours, permettra d’ajouter à ces places disponibles toute l’année, 970 places supplémentaires.

Les 970 places supplémentaires seront ainsi réparties :

  • Bâtiment situé à la rue Royale : financé par la Commission Communautaire Commune et géré par le Samusocial.
  • Bâtiment du boulevard Pointcarré : financé par la Commission Communautaire Commune et géré par le Samusocial.
  • Bâtiment fédéral: 300 places, financé par le Fédéral et géré par le Samusocial.
  • Containers habitables de la Fondation Prince Laurent : 20 places pour sans abri accompagné par des chiens. Cofinancement privé-Cocom, géré par l’asbl « Chez-nous ».

Sur le terrain et dans les centres, les équipes du Samu Social et des associations partenaires travailleront en permanence pour assurer le suivi de l’aide et l’accompagnement au quotidien.

 

Un accueil intégré :

 

Chaque personne hébergée bénéficiera des services suivants :

  • Un repas chaud le soir et un petit-déjeuner le matin.
  • L’accès aux sanitaires (douches, WC).
  • Une permanence psychosociale : entretiens individuels de soirée avec orientations vers les services de jour (CPAS, restaurants sociaux, services sociaux, etc.).
  • Une permanence médicale et paramédicale : consultations bénévoles de médecins et infirmiers assurées par les équipes médicales du Samusocial et par les bénévoles de « Médecins du Monde ».
  • Un service vestiaire géré par l’asbl « Solidarité Grands Froids », offrant des vêtements de rechange.

 

Les centres hivernaux pour personnes seules offriront un accueil nocturne uniquement.

Les usagers du dispositif hivernal seront accueillis en soirée après réservation de leur place via le numéro vert 0800/99.340 qui enregistrera leur demande à partir de 14h.

Toutefois, les personnes régulières et/ou identifiées comme étant plus vulnérables, en concertation avec les associations du secteur de l’aide aux personnes sans-abri, bénéficieront d’une place réservée sans devoir téléphoner chaque jour.

 

Les familles avec enfants ainsi que les publics les plus vulnérables (problèmes médicaux, fragilité psychologique, violences conjugales, etc.) seront quant à eux orientés vers les centres ouverts de façon structurelle toute l’année et de jour comme de nuit par le Samu Social à Woluwé Saint Lambert et à Bruxelles Ville.

 

Un dispositif mobile – la maraude

Pour être complet, le dispositif hivernal doit inclure une articulation mobile destinée à aller vers ceux qui ne sont plus en situation de formuler une demande d’hébergement ou qui refusent de dormir dans un centre d’urgence. Tout comme le reste de l’année, les équipes mobiles d’aide sillonneront les rues de la Région bruxelloise afin d’apporter une aide aux personnes les plus désocialisées. . Une équipe supplémentaire financée par le Fédéral renforcera ce dispositif mobile médico-psycho-social afin d’élargir la couverture d’intervention durant l’hiver.

 

Un renforcement des centres de jour

Enfin, toujours dans le cadre du plan hivernal, les Centres d’accueil de jour seront renforcés via une augmentation de leurs moyens (financement Cocom). Ce renforcement vise à augmenter leur capacité d’accueil de jour et de suivi psycho-social des personnes et ménages sans-abri pendant cette période critique. Un dispositif coordonné par la fédération des centres de jour.

 

Published with Prezly