L’unité de cirque mobile s’installe dans les quartiers bruxellois

Samedi 24 mars 2018 — Lors des journées du Cirque de Circus Zonder Handen au théâtre pour la jeunesse Bronks, une unité mobile urbaine de cirque flambant neuve a été présentée aujourd'hui. À partir de mai, cette unité mobile s’installera dans les quartiers bruxellois et parcourra jusqu’en septembre les parcs et les places publiques. 

Une équipe de formateurs bruxellois diversifiée et spécialisée dans les techniques urbaines comme le free running & le tricking proposera divers ateliers accessibles dans l’environnement qui leur convient le mieux. En collaboration avec des partenaires locaux, des animateurs de quartier joueront un rôle de facilitateur, informatif et de guide. L’offre est adaptée à une tranche d’âge diversifiée avec un accent sur les plus de douze ans vu que cette tranche d’âge est la plus difficile à toucher.

Le Ministre Pascal Smet a libéré des moyens pour l’unité mobile et est enchanté : « Nous concrétisons ainsi notre accord administratif, dans lequel nous avions formulé l’ambition de faire tourner un bus de jeu dans les quartiers : ce bus de jeu est devenu, grâce à CZH, une unité gigantesque et bénéficie d’une habillage de cirque urbain. Grâce à cette unité mobile, nous donnons ainsi un boost aux petites places publiques et à l’espace public et créons un espace de jeu supplémentaire pour nos kets bruxellois ». 

La Engie Foundation et Sven Gatz, Ministre flamand pour Bruxelles, libèrent également des moyens depuis quelques années pour le support des activités urbaines : « Les activités urbaines offrent aux enfants et aux jeunes non seulement du plaisir de jeu, mais leur apprend aussi des aptitudes grâce auxquelles ils peuvent s’épanouir et travailler à une image positive d’eux-mêmes. Dans le reste de la Flandre, on suit attentivement l’engagement et les réalisations de Circus Zonder Handen à Bruxelles ».

La coordinatrice, Veerle Bryon : « L’ensemble de l’équipe Urban de CZH attend avec impatience l’impact que ce travail ciblé aura sur les jeunes bruxellois et nos activités inclusives. Via une offre fortement orientée sur les quartiers, nous faisons des rues et places publiques un espace partagé précieux et serons en mesure d’apprendre à connaître un autre groupe de participants diversifié et à les mettre en contact les uns avec les autres. La force d’union de l’Urban Circus est gigantesque. C’est pourquoi l’unité mobile est une partie cruciale de notre travail inclusif urbain ». 

Marc Debont Porte-parole, Cabinet du ministre Pascal Smet