Nouvelle étape importante dans la rénovation du centre-ville de Bruxelles : la Région bruxelloise délivre le permis d’urbanisme pour le réaménagement complet du boulevard Adolphe Max

Nouvelle étape importante dans la rénovation du centre-ville de Bruxelles : la Région bruxelloise délivre le permis d’urbanisme pour le réaménagement complet du boulevard Adolphe Max

Le prestigieux boulevard haussmannien et les rues environnantes seront réaménagés de façade à façade et formeront un ensemble attrayant avec le piétonnier du centre-ville.

Les choses bougent pas mal dans le Pentagone, le centre de notre capitale. La création du piétonnier entre la place Fontainas et la place De Brouckère a été débattue publiquement pendant des années. Maintenant que cette partie des boulevards centraux est complètement terminée, des milliers de Bruxellois et de visiteurs l'utilisent chaque jour et le piétonnier gagne en popularité, selon une récente étude de la VUB. Ce projet a servi de catalyseur à de nombreux autres projets de rénovation, qu'il s'agisse d'espaces publics ou de projets de construction dans le centre-ville.

La Région bruxelloise vient de délivrer un permis d'urbanisme à la Ville de Bruxelles pour le réaménagement complet du boulevard Adolphe Max, qui relie la place De Brouckère à la place Rogier, et des rues attenantes. La conception utilisée pour le piétonnier sera transposée dans le projet.

« L’aménagement du piétonnier a été une étape importante dans la transformation de Bruxelles en une ville pour les gens. Mais cette dynamique positive doit maintenant être entretenue. La Ville de Bruxelles et la Région bruxelloise coopèrent très efficacement sur de nombreux projets de rénovation d'espaces publics et de bâtiments dans le centre-ville. Le nouveau boulevard Adolphe Max en est un excellent exemple. Le nouveau boulevard reliera visuellement le piétonnier au Quartier Nord, une autre zone stratégique que nous sommes en train de revaloriser entièrement », déclare Pascal Smet, Secrétaire d'État bruxellois à l’Urbanisme.

« Maintenant que le permis a été délivré, la rénovation du boulevard Adolphe Max pourra bientôt commencer. Après les travaux, il sera possible de se flâner dans les nouveaux espaces continus qui iront de la place Fontainas au boulevard Adolphe Max. Et nous allons également poursuivre la rénovation du centre-ville grâce à de nombreux autres projets », ajoute Philippe Close, Bourgmestre de la Ville de Bruxelles.

Le réaménagement du boulevard Adolphe Max est une étape importante dans la rénovation du centre-ville de Bruxelles. Les services d'urbanisme de la Ville de Bruxelles et de la Région bruxelloise travaillent en étroite collaboration sur des projets de rénovation de l'espace public et de l'environnement bâti.

Le réaménagement des boulevards centraux a sans aucun doute été un catalyseur important à cet égard. Depuis cette coupure radicale, divers autres projets de rénovation de rues et de places ont été lancés, comme l’aménagement de pistes cyclables séparées le long de la Petite Ceinture, le réaménagement des rues du


Marché au Charbon et Jardin des Olives, le réaménagement de la rue Sainte-Catherine et de ses environs autour du nouveau bâtiment Brucity, et le réaménagement de l’avenue de Stalingrad, une fois que les travaux du métro 3 y seront terminés. De nombreux bâtiments ont également été ou sont en train d'être rénovés en profondeur. Pensons seulement à l'emblématique à la Bourse, à la Multitower sur la place De Brouckère et au Théâtre des Variété. Ce dernier est situé rue de Malines, une des petites rues de la zone qui sera réaménagée de façade à façade avec le boulevard Adolphe Max. Outre la rue de Malines, les rues en question sont la rue de la Fiancée, la rue du Finistère, la rue du Pont Neuf et la rue Saint-Pierre.

Pour Ans Persoons (one.brussels-Vooruit), Échevine de l’Urbanisme et de l'Espace public, « [le] boulevard Adolphe Max et les rues adjacentes devaient être rénovés d’urgence. Le nouvel aménagement les reliera visuellement et spatialement au piétonnier, mais surtout, ils seront végétalisés au maximum. Dans la situation actuelle, les arbres ornent principalement les places de stationnement et ont été plantés dans des bacs à fleurs sans espace pour se développer. En limitant l'espace pour le trafic motorisé, il a été possible de développer un projet d'aménagement paysager de grande qualité. Les différentes zones vertes seront aménagées de manière à évoluer au fil des saisons. Une attention particulière est accordée à la plantation de divers types de végétation : arbres de haute tige et à troncs multiples, plantes vivaces, graminées ornementales et bulbes. Nous espérons également que le projet donnera un nouvel élan au commerce local et que les Bruxellois redécouvriront ce boulevard prestigieux et son patrimoine remarquable. »

Le boulevard Adolphe Max tel que nous le connaissons aujourd'hui date de 1976. La rue a été aménagée en prévoyant beaucoup d'espace pour le trafic de transit et les parkings, les piétons ont été relégués sur des trottoirs étroits.
Avec ce réaménagement, le boulevard Adolphe Max retrouvera son lustre d'antan. Le boulevard sera aménagé sur un seul niveau de façade à façade. Le style du mobilier urbain du piétonnier, tel que les lampadaires et les supports à vélos, sera maintenu. La place de la voiture sera réduite, de nombreux nouveaux arbres seront plantés et de larges trottoirs en pierre bleue seront aménagés. Le boulevard deviendra ainsi un maillon important de la liaison douce entre le nord et le sud de la ville. 

 

Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel