Réaménagement du boulevard de la Woluwe et prolongation du tram 94

Début des travaux

Lundi 15 février 2016 —  

Une entrée de la ville reliftée, piétons et cyclistes protégés

Le tram 94 sera prolongé depuis le musée du tram jusqu’à Roodebeek. Sur 2,2km l’espace public sera repensé et réaménagé de façade à façade. Le boulevard gardera ces deux bandes de circulation dans les deux sens, mais elles seront réduites en largeur pour diminuer la vitesse des véhicules sur cet axe . Une piste cyclable séparée et sécurisée bi-directionnelle sera implantée.

« L’objectif de ce gouvernement est de développer les alternatives à la voiture et d’améliorer la qualité de vie pour les habitants. Ce réaménagement du boulevard transformera cette autoroute urbaine en un boulevard arboré et en une zone de promenade. Ici aussi nous donnons leur juste place à tous. Prolonger la ligne de tram 94 jusqu’à la station de métro Roodebeek offrira en effet une nouvelle solution de mobilité pour les riverains, les travailleurs, les navetteurs, les commerces et les écoles installés sur le boulevard. » a déclaré ce matin Pascal Smet, ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux Publics

« Travailler de manière concertée, communes et Région, sur la mobilité à Bruxelles, c’est possible ! Nous le prouvons ici à Woluwe avec ce chantier qui profite des travaux d’allongement du tram 94 de la STIB pour repenser totalement ce boulevard en termes de mobilité pour tous les usagers et en y apportant un cadre verdoyant et agréable pour une plus grande convivialité. » a souligné Benoît Cerexhe, Bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre. 

Un boulevard repensé

Les deux bandes de circulation sont maintenues dans chaque sens. La berme centrale est supprimée.  De chaque côté de la voirie, une bande verte engazonnée sera implantée et 235 arbres seront replantés. Cela renforcera l’aspect paysager de la vallée de la Woluwe et recréera une perspective arborée sur le boulevard. Une noue sera créée. Pour rappel une noue est un large caniveau dont le fond est rempli de graviers permettant aux eaux de percoler dans le sol tandis que le surplus d'eau est évacué par des avaloirs faisant fonction de trop-pleins raccordés aux égouts.

Une piste cyclable bidirectionnelle

Pour offrir un confort de circulation pour les piétons, un trottoir élargi à 4 mètres sera aménagé côté ville ainsi qu’une piste cyclable bidirectionnelle de 3 mètres 50.

Le boulevard de la Woluwe est un axe cycliste important puisque intégré au trajet de la ligne 9 du RER Vélo. « Les récents comptages ont démontré que le carrefour Hymans-Vandevelde-Woluwe faisait partie des 10 axes les plus fréquentés de la capitale par les cyclistes. Avec de nombreuses écoles, un hôpital et un pôle universitaire la demande était importante en termes d’infrastructure cycliste de qualité. Nous y répondons désormais. » a indiqué aujourd’hui Pascal Smet.

Connectée au réseau ICR et à la piste cyclable de l’avenue de tervueren, la nouvelle piste cyclable offrira une solution sécurisée pour tous les cyclistes.

Le tram prolongé  

Les voies de tram engazonnées seront implantées du côté du parc. Sur le trajet, 4 arrêts seront créés. Aujourd’hui le bus 42 transporte 1, 3 millions de voyageurs par an. Tandis qu’ils sont 2,16 millions de voyageurs à transiter chaque année par la station roodebeek. Roodebeek deviendra donc un nouveau nœud de communication multimodal à grand potentiel «La correspondance avec la station de métro Roodebeek représente une liaison très importante avec la ligne de métro 1, tant pour les habitants de Woluwe-Saint-Lambert que pour ceux d’Auderghem et de Watermael-Boitsfort », souligne Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB. « Et cerise sur le gâteau, le terminus de la ligne 94 sera réaménagé en nœud intermodal avec également des possibilités de correspondances avec les bus De Lijn et Tec. La STIB se réjouit que la revalorisation du Boulevard de la Woluwe, qui accompagne ces travaux, contribue à la poursuite du développement urbain et à l’amélioration de la qualité de vie.

Une promenade le long de la Woluwe

Une zone de promenade cyclo-piétonne de 6 mètres sera créée entre les parcs et les voies de tram. Elle créera ainsi une transition vers les parcs et la zone Natura 2000.

Deux ans de chantier

Les travaux débuteront le 22 février pour une durée de 2ans. Ils se dérouleront par phases et sont organisés de façon à laisser pendant toute la durée du chantier 2x2 bandes de circulation disponibles. Afin de réduire les nuisances, les carrefours seront traités durant les vacances scolaires. 

Un budget de 10.5 millions d’euros est prévu pour le réaménagement complet de l’avenue et 11 millions pour les travaux spécifiques de la Stib liés à la pose des voies et le prolongement de la ligne 94.

Comme pour le chantier Vanderkindere le système de bonus-malus est instauré par la Région pour inciter les entrepreneurs à raccourcir la durée du chantier. Pour réduire la durée du chantier les communes ont accepté que les travaux se déroulent de 6h à 22h ainsi que le week-end. Si nécessaire, les travaux pourront également être poursuivis durant les congés des bâtiments en plus des périodes de congés scolaires.

Une première phase qui en appelle d’autres

Ce projet fait partie du plan pluriannuel d’investissement validé par le gouvernement bruxellois. D’ici 5 ans, 5,2 milliards seront ainsi investit dans les transports en commun.

Cette prolongation vers Roodebeek est la première phase. Le gouvernement a en effet validé la proposition du ministre Pascal Smet de poursuivre la prolongation du 94 jusqu’à Marcel Thiry. Un projet à l’horizon 2025 pour lequel 20 millions d’euro ont été prévu.  

Une fois le chantier démarré, les ingénieurs pourront commencer de dessiner les plans afin de préparer cette deuxième phase qui doit permettre à terme de désenclaver ce quartier où de nombreuses entreprises se sont installées.

Published with Prezly