Rénovation du Tunnel Porte de Hal

Début des travaux le 27 février 2017

Mardi 17 janvier 2017 — "Les travaux de rénovation du tunnel Porte de Hal débuteront pendant les vacances de carnaval. Nous mettons ainsi en oeuvre le programme pluriannuel d'investissement dans les tunnels. Nous allons le rénover entièrement tout en minimalisant autant que possible les nuisances pour le trafic." a annoncé aujourd'hui Pascal Smet, ministre de la Mobilité et des Travaux Publics de la Région de Bruxelles-Capitale.

Le planning prévoit la fin de la rénovation fin 2018. Les travaux s’effectueront principalement la nuit. Le tunnel restera donc ouvert pendant la majeure partie de sa rénovation. Les périodes de fermeture complète en journée du tunnel ont été minimalisées pour atteindre +/- 50 jours selon les bureaux d’études.

En journée, la circulation dans le tunnel sera réduite à une bande de circulation. Ces travaux intègrent le Programme Pluriannuel d’Investissement pour les Tunnels Bruxellois, ils visent entre autre à améliorer la sécurité des usagers.

Caractéristique du tunnel porte de hal

Ce tunnel est particulier. Mis en service en 1983, il est long de 640 mètres. Pentu et courbé, il s’agit d’un des derniers tunnels bidirectionnels. Tous les jours 48.000 véhicules y circule. Les deux fois deux bandes de circulation ne sont pas séparées par un mur. Cela implique un problème en cas d’incendie et d’évacuation. D’autant qu’il n’est doté que de 2 sorties de secours  par sens de circulation. De plus, vu sa configuration, ce tunnel est le deuxième en nombre d’accidents enregistrés (après les Léopold 2) et le 3ème en terme d’incendie.

Les travaux : l'infrastructure

Le tunnel sera, excepté la structure, complètement rénové. Il s’agira d’adapter les 4 sorties de secours existantes et d’en créer deux nouvelles. Un mur central sera construit après démolition des blocs de bétons tandis que la protection incendie sera rénovée. La chaussée sera rénovée en surface et dans le tunnel tout comme l’étanchéité entre la voirie et le tunnel métro.

Les travaux : l'électro-mécanique

L’éclairage sera repensé avec du LED afin de réduire de 50% les dépenses et d’augmenter le conforts des automobilistes. Des portiques interdisant les véhicules hors gabarit seront placés à chacune des entrées. L’ensemble des équipements sera modifié afin d’y placer 22 accélérateurs d’air. Un système de contrôle de l’atmosphère (CO2, NO2,…) sera placé. Le système de commande à distance des outils électromécanique sera rénové tandis que l’ensemble du tunnel sera désormais couvert par une surveillance vidéo et la diffusion de messages radiophoniques d’urgence sera possible y compris pour la FM et de DAB+

Mesures d’accompagnement

Le planning et le phasage des travaux a fait l’objet de réunions spécifiques de la Commission de Coordination des Chantiers où sont présentes les zones de polices. Deux contraintes se sont imposées pour déterminer le meilleur scénario possible :

  1. La pose de l’étanchéité du métro (qui passe sous le tunnel) qui doit se faire sous fermeture totale
  2. L’interdiction de fermeture du tunnel pendant la foire du midi.

Le tunnel sera donc fermé pendant 250 nuits de 22h à 6h du lundi au jeudi soir sur 25 mois.

Pour la pose de la nouvelle étanchéité une fermeture totale 24h/24h du tunnel est nécessaire pendant 21 jours lors du début du chantiers (pendant les vacances de carnaval). Le tunnel sera aussi fermé 24h/24h pendant 28 jours afin de démolir les new-jerzey, la rénovation de la bande de circulation et la pose de l'étanchéité. Cette phase se déroulera entre mai et juin afin d'avoir terminé pour le début de la Foire du Midi.

En juillet 2017 et fin mars 2018 le tunnel restera ouvert, mais le trafic s'écoulera sur une seule bande. Tout d'abord, pendant 6 mois, les voies de droite seront fermés. Ensuite, les voies de gauche resteront fermées pendant trois mois. A la fin du mois de mars 2018, la circulation pourra revenir à la normale dans le tunnel.

Bruxelles-Mobilité a été chargée d’organiser la communication proactive vers le grand public et de manière concrète sur le terrain. L'objectif est d’anticiper et d’annoncer au mieux les différentes phases du chantier. Un plan de mobilité est l’objet d’une discussion avec les communes concernées. Des réunions d'information à destination de habitants, des commerçants et des entreprises ont été organisées. Un ombudsman a été désigné pour suivre l'ensemble du chantier et organiser les contacts entre le grand public et les usagers. Il est joignable au +32 470 170 997.

Published with Prezly