Respect pour les transgenres dans les transports publics

Lundi 22 février 2016 — Pascal Smet, ministre bruxellois de la Mobilité, prend des mesures pour trouver une solution au changement de nom des personnes transgenres sur les cartes MOBIB des transports publics. Actuellement, seul le prénom et le sexe indiqué sur la carte d’identité sont autorisés sur la carte MOBIB et cela pose des problèmes concrets et réels aux personnes transgenres. Le ministre veut changer cela.

Aujourd’hui seul le prénom officiel est, pour une raison juridique, autorisé sur la carte MOBIB. Le ministre Pascal Smet a demandé à la STIB trouver une solution et la STIB y travaille donc.

Les personnes transgenres dont le nom officiel ne correspond pas à leur apparence ont signalé des expériences difficiles lors de contrôle notamment. Pascal Smet a donc ordonné à la STIB de sensibiliser dans le cadre de leur formation les contrôleurs à la diversité du genre ? "Tout le monde doit se sentir le bienvenu dans les transports en commun en étant soi-même », dit-il.

La  STIB initiera aussi des contacts avec la SNCB, TEC et De Lijn, afin de parvenir à une solution uniforme pour toutes les sociétés de transports en commun belges utilisant la carte MOBIB.

Published with Prezly