Sécurité et Propreté dans la station Bourse

Région et Ville unies pour un plan d’action immédiat

Jeudi 15 septembre 2016 — La Station Bourse sera, dans les mois à venir, complètement réaménagée et rénovée.

Mais avant cela, Pascal Smet, ministre Bruxelles de la Mobilité, et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur, ont pris de mesures afin d’assurer la propreté et la sécurité dans la station de métro emblématique du centre-ville.

« C’est la plus importante station pour l’image de la Ville et de la Région. Nous ne pouvons accepter qu’elle soit souillée comme c’est le cas aujourd’hui. J’ai pris l’initiative avec le bourgmestre Yvan Mayeur de réunir la STIB, la Région, la Ville, les polices locale et fédérale autour de la table pour dégager des mesures concrètes pour améliorer rapidement la situation. », a déclaré Pascal Smet, ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux Publics.

« La Ville de Bruxelles se félicite de cette prise en charge par les différents acteurs concernés d’une situation problématique et plurielle, explique pour sa part Yvan Mayeur , bourgmestre de la Ville de Bruxelles. Bénéfiques pour les usagers de la Stib, ces mesures devraient également l’être pour la tranquillité publique au sortir de la station et notamment aux abords des commerces environnants »

Historique

Ces derniers mois, la STIB et la Région ont déjà augmenté sensiblement le budget et le nombre d’heures de nettoyage dans cette station. Mais les résultats ne sont pas satisfaisants. Malgré 10 heures de nettoyage quotidien, des détritus et des odeurs nauséabondes restent présentes.

Le travail réalisé en partenariat avec le secteur associatif sans-abri donne ses premiers résultats.

Ainsi, les sans-abris représentent désormais à peine 10% des non-voyageurs présents dans la station Bourse. Mais comme les autorités ont pu le constater lors des dernières semaines, une grande partie de ces personnes présentent des symptômes d’assuétude aux drogues et à l'alcool; alors que d'autres mendient pour gagner leur vie. La présence de ces personnes entraîne ainsi des troubles sociaux. Il est toutefois évident que la gestion de ce public n’est pas du ressort de la STIB. C’est pourquoi, cet été, la police locale a mené des actions sur le terrain avec le soutien du secteur associatif. Elle ont mené à de nombreuses interpellations et à l’orientation de ceux qui le souhaitent vers des services d’aide par les travailleurs sociaux. Il a été convenu de poursuivre cet effort.

  • Actions à court terme :​

Fermeture de certains accès

Les travaux préparatoires pour le chantier de la rénovation de la station commenceront fin octobre. Ceux-ci impliqueront la fermeture des accès Ancienne Belgique et Riche-Claire tant au niveau de la surface qu’au niveau des quais et de la mezzanine.

Parallèlement à ceux-ci, en surface, les balustrades seront démontées et les escaliers rendus inaccessibles au moyen d’une trappe en métal.

Cette première mesure doit permettre d’éviter les dépôts clandestins d’ordures dans les escaliers et aura comme conséquence de réduire l’espace à entretenir et à nettoyer dans la station.

Dans le cadre de l’appel à projet Make.brussels, une intervention artistique est prévue pendant les travaux de rénovation dans la station Bourse et sera présentée dans les semaines à venir.

Renforcement des équipes de propreté

Depuis ce lundi 12 septembre, la propreté dans la station a été renforcée. Le nettoyage et la propreté sont assurés par une équipe de 3 personnes présentes de manière permanente pendant les heures d’ouverture de la station.

Renforcement de la sécurité

Seuls les voyageurs doivent avoir accès aux infrastructures souterraines.

Les autorités ont décidé de prendre un ensemble de mesures pour réduire les nuisances liées à la consommation de drogues.

Des agents de sécurité et de prévention sont présents en station. Ils seront parfois accompagnés par des maîtres-chiens. La police de la zone de Bruxelles-capitale-Ixelles réalisera, en partenariat avec la police fédérale du métro, des patrouilles régulières en surface et dans la station. À l’image des actions entreprises cet été et qui ont menés à de nombreuses interpellations.

Gestion du sans-abrisme

Afin d’accompagner au mieux les plus fragilisés des bruxellois et d’éviter qu’ils errent dans le métro, les maraudes de jour comme de nuit seront renforcées en collaboration avec le CPAS et différentes organisations. De plus, l’action des travailleurs sociaux du projet Métro-liens et de l’asbl Infirmiers de rue sera soutenue. Grâce à ce projet, 18 personnes pourront ainsi profiter du Housing First project ( accès à un logement, à une surveillance psycho-médicale et à un accompagnement socio-professionnel)

  • Actions à moyen terme

​Rénovation complète de la station de métro

L’ensemble de la station Bourse sera rénové et ses accès seront repensés. Les plans définitifs seront approuvés dans les semaines à venir. Avec l’implantation d’un parking vélo sécurisé, la nouvelle station offrira un nouveau visage.

Sortie du sans-abrisme

Le Centre Poincaré accueillera désormais jour et nuit environ 120 personnes à l'origine de troubles sociaux et leur offrira pendant toute l'année un accompagnement spécifique au niveau médical et psychosocial. Les 110 lits supplémentaires du Samusocial permettront également d'apporter quelque soulagement car la capacité sera ainsi doublée.