Transformation de l’ancien bâtiment de la Royale Belge

Transformation de l’ancien bâtiment de la Royale Belge

Un permis d’urbanisme pour les bureaux et l’hôtel

« Ce bâtiment iconique va s’ouvrir au public et s’offrir une nouvelle vie. C’est une nouvelle expérience qui se construit ici. Avec un club de sport, un restaurant et un hôtel 4 étoiles couplé à une piscine en plein air de 25m le projet a démontré sa qualité. La Région a donc délivré le permis d’urbanisme. » déclare Pascal Smet.

 

Le projet prévoit une série d’interventions pour adapter l’immeuble aux normes et exigences actuelles. Il s’agit notamment de la création d’une nouvelle circulation verticale, du réaménagement du socle, du percement de baies dans le hall d’entrée, de la suppression des escalators, de l’aménagement d’un club sportif dans l’ancien réfectoire y compris la réalisation d’une piscine extérieure. Outre ces modifications, le projet comprend la restauration/rénovation complète de l’immeuble, de ses abords immédiats et de son parc dans l’objectif de conserver ou de renouer avec leur composition et esthétique d’origine. Le projet proposé est de qualité tant au niveau du nouveau programme mixte qui permettra de faire revivre ce vaste immeuble que sur le plan architectural et patrimonial, via des interventions qui allient audace et respect du patrimoine. Les travaux envisagés s’appuient sur des études préalables approfondies et des détails permettant de proposer des travaux appropriés qui allient la bonne conservation du patrimoine dans les règles de l’art à la future utilisation.

« Délivrer une permis d’urbanisme pour un bien sauvegardé en 7 mois c’est possible. Nous avons créé la procédure des réunions de projet avec cet objectif :  augmenter la qualité des projets et les accélérer.  La quasi totalité des bureaux est déjà louée. Preuve que ce projet répond aussi à la demande post-covid. Et qu’il y a une demande du secteur pour des projet de qualité »  ajoute Pascal Smet.

"La délivrance de ce permis d’urbanisme marque l’aboutissement d’une procédure menée avec professionnalisme et efficacité par les différentes instances impliquées. L’enjeu était de taille, à la fois pour nous mais également pour la Région bruxelloise et la commune de Watermael-Boitsfort, tant ce site emblématique est ancré dans le paysage bruxellois. Ce projet est la preuve que l’on peut préserver des sites à haute valeur patrimoniale tout en leur donnant une nouvelle vie." indique Nicolas Billen, développeur du projet pour Cores Developpement

Un volet intéressant du projet est le renforcement de la dimension biodiversité (site en partie Natura2000), tout en respectant l’esprit du site composé dans les années 70.

Cela passe par une naturalisation des berges, une restitution d’une prairie humide et une conservation presque intégrale du massif qui faisait partie de la Forêt de Soignes anciennement.

Concrètement le projet de réaffectation prévoit :

  • Sous-sols : parking, stockage et locaux techniques ;
  • RDC et 1er étage (socle) : espaces d’accueil, de co-working, auditoire, services pour les utilisateurs du complexe, restaurant, club sportif/wellness;
  • Etage 2 (socle) : espaces d’accueil, cub sportif/wellness, lobby de l’hôtel avec bar et restaurant.
  • Etages 3 à 5 (tour en croix) : chambres d’hôtels ;
  • Etages 6 à 10 (tour en croix) : plateaux de bureaux.
Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel