Tunnels : La Région bruxelloise a adopté son Programme Pluriannuel d’Investissement

Vendredi 22 avril 2016 — Rénover, entretenir et sécuriser les tunnels construits entre la fin des années 50 et le début des années 90 afin d’assurer l’accessibilité de la capitale. Voilà l’objectif de l’ambitieux programme pluriannuel d’investissement adopté par le gouvernement bruxellois.

La Région gère 26 tunnels dont 12 font plus de 300m et 14 font moins de 300m.

Aujourd'hui 5,7% des tunnels est fermé temporairement pour des raisons de sécurité . Pour rappel l'ensemble du tunnel Stéphanie n'est pas fermé, en effet seul une petite partie (100m) est interdite à la circulation.

 « Nous allons résoudre le problème des tunnels. En dotant aujourd’hui la Région bruxelloise d’un programme clair et précis d’investissement pour les 15 ans à venir avec une action très intense dans pour les 10ans à venir. Le gouvernement bruxellois a décidé comme demandé par la commission spéciale tunnel de lancer la rénovation dans les tunnels prioritaires. Nous prenons nos responsabilités. Tous les tunnels bruxellois seront tous rénovés, c’est un engagement fort et irrévocable.» a déclaré Pascal Smet

« Maintenant que le gouvernement a approuvé le programme j’ai demandé de pouvoir le présenter en détail et en primeur au Parlement. J’ai ainsi pris contact avec le Président de la Commission de l’Infrastructure afin que dès lundi le PPI soit à l’ordre du jour du parlement, je réserve donc les détails opérationnels et organisationnels aux députés. » a précisé Pascal Smet, ministre de la Mobilité et des Travaux Publics

  • Historique :

Depuis novembre 2015 et la chute d’un élément du plafond du tunnel Rogier, le gouvernement bruxellois a pris les choses en main en décidant de mener la première inspection en profondeur de tous les tunnels. Pendant 3 mois l’ensemble des tunnels a été inspecté, l’électromécanique vérifié, les plafonds sondé et où il le fallait décapé.

Ces inspections approfondies suivie par un bureau externe et certifié ont conduit à la fermeture temporaire des tunnels Stéphanie et Montgomery. Le gouvernement a en outre chargé SOCOTEC d’inspecter le matériel électromécanique de tous les tunnels .

  • Le programme d’investissement pour les 15 ans à venir :

Disposant donc des rapports d’inspection de Seco et d’Egis de 2015-2016, des conclusions de la mission de Socotec pour l’électromécanique, des recommandations du master plan tunnel de 2013 et des conclusions de la commission parlementaire spéciale Tunnel,  le gouvernement a rédigé (avec l’aide des experts du bureau Egis) le Programme pluriannuel d’investissement pour les tunnels bruxellois. Le Programme Pluriannuel d’investissement va beaucoup plus loin que le master plan de 2013 en ce qu’il intègre les travaux de génie civil et l’installation/rénovation de l’électo-mécanique des tunnels. 

 Celui-ci fixe les investissements et les actions à entreprendre dans les tunnels bruxellois pour les 15ans à venir. Dans ce document, chaque tunnel dispose d’un programme d’action et d’une estimation budgétaire pour les mener. Sont en effet déclinées les interventions en différents degrés de priorités, ce programme d’investissement établit aussi un calendrier à court et moyen et long terme pour les travaux et ce en fonction des urgences. Il indique aussi le budget nécessaire.

Ainsi d’ici 2019, entre 40 et 50 millions HTVA d’euro (en moyenne) seront mobilisés pour la rénovation des tunnels. Pour la rénovation des tunnels Léopold II et Belliard le gouvernement décidera prochainement entre un DBFM et un DBM.

  • Tunnel Stéphanie

Pendant les travaux dans le tunnel Stéphanie, l'administration, l'entrepreneur et les ingénieurs, ont trouvé une solution pour réparer de façon durable le plafond du tunnel. Par conséquent, le chantier durera un peu plus longtemps que prévu.

Mais bonne nouvelle: ensuite le tunnel ne devra plus être fermé à la circulation pendant encore 1ans comme initialement prévu. La solution est donc une solution définitive. Sauf imprévus et problèmes dans le chantier, le tunnel stéphanie sera ré-ouvert dans le courant des vacances d''été.
La réparation consiste en une hydrodémolition du béton endommagé. Ensuite, de nouvelles armatures en acier inoxydable sont fixés et recouverts par du béton projeté. Ceci est une solution durable qui permet de réduire autant que possible les nuisances et leur durée tant en sous sol qu'en surface.

Des visites de chantier sur place avec les commerçants et habitants seront organisées pour expliquer en détail et en toute transparence le chantier.