Les « terrasses corona » continueront à agrémenter le paysage bruxellois

Les « terrasses corona » continueront à agrémenter le paysage bruxellois

Le gouvernement bruxellois a approuvé aujourd’hui la proposition de pascal Smet et Barbara Trachte visant à prolonger jusqu’au 15 janvier 2022 la dispense de permis d’urbanisme pour les terrasses temporaires autorisées dans le cadre du coronavirus. Passé cette date, elles devront être démantelées. À titre exceptionnel, les exploitants de terrasses qui répondent aux normes de qualité peuvent toutefois demander une dérogation à la commune et maintenir leur terrasse jusque fin 2022.

Impossible de les manquer pour quiconque s’est promené dans Bruxelles ces derniers mois. D’agréables terrasses temporaires ont surgi un peu partout, autant lieux propices à la détente malgré le mauvais temps estival. C'était la conséquence directe de l’initiative lancée en avril par Pascal Smet et Barbara Trachte, respectivement Secrétaire d'État à l'Urbanisme et Secrétaire d'État à la Transition économique. Cette initiative a permis aux entrepreneurs de l’horeca de placer une terrasse temporaire dans l'espace public entre le 1er avril et le 31 octobre sans avoir à obtenir un permis d’urbanisme, pour autant que celle-ci respecte quelques exigences de base. Cette règle est maintenant prolongée jusqu'au 15 janvier 2022. Les terrasses devront ensuite être démantelées. À titre exceptionnel, les exploitants de terrasses qui répondent aux normes de qualité peuvent toutefois demander une dérogation à la commune et maintenir leur terrasse jusque fin 2022.  

Il y a quelques semaines, Pascal Smet avait déjà annoncé qu’il souhaitait voir les terrasses continuer à agrémenter plus longtemps le paysage bruxellois, une proposition qui a été approuvée aujourd’hui par le gouvernement bruxellois.

« Un millier de "terrasses corona" ont permis cet été de faire vibrer notre ville, après une période difficile. Elles auraient dû être démantelées à la fin du mois pour n’être remontées qu’au printemps prochain. Mais la réaction des Bruxellois.es et des entrepreneurs horeca à notre initiative a été si positive que nous avons décidé aujourd’hui de prolonger la mesure. En outre, il y a le fait que nous ne sommes malheureusement pas encore tout à fait débarrassés du coronavirus, et nous encourageons ce faisant les Bruxellois.es à se rencontrer malgré tout, dans des circonstances sécurisées. Utiliser les emplacements de stationnement pour créer des espaces de rencontre a aussi fait réfléchir de nombreux Bruxellois.es sur l’utilisation de nos espaces publics. Car dans une ville saine, ils ne doivent pas uniquement servir aux déplacements, mais aussi à profiter, aux rencontres et à la détente », déclare Pascal Smet, Secrétaire d’État à l’Urbanisme.

Barbara Trachte, Secrétaire d’Etat à la Transition économique : « Grâce à la prolongation de cette mesure, les établissements Horeca vont pouvoir continuer à exploiter leurs terrasses temporaires et ainsi compenser quelque peu les difficultés auxquelles le secteur a été confronté ces derniers mois. Cette décision apporte une plus-value tant au économique qu’au niveau de la convivialité dans notre Région »


La Fédération Horeca Bruxelles, qui a été impliqué de près depuis le début, réagit avec enthousiasme :

« La fédération Horeca à été entendue, en collaboration avec le secrétaire d’état  à l’urbanise et  le gouvernement Bruxellois,  prolonge le succès des terrasses Covid. Ce projet va être prolonger avec succès ce qui ravis l’ensemble du secteur.
Cette prolongation est le travail d’équipe  avec les équipes du secrétaire d’état pour comprendre et mettre en place cette prolongation, qui va permettre au entrepreneur de l’HoReCa d’exploiter ces espaces même en période hivernale  qui en cas de beau temps donnerons les « Winter terrace" si cher à notre clientèle. J'invite donc tous les exploitants à prendre contact à temps avec leur commune s'ils souhaitent maintenir leur terrasse au-delà de janvier 2022 », déclare Fabian Hermans, président de la Fédération Horeca Bruxelles.

Les conditions d'installation d'une terrasse sans permis d’urbanisme restent inchangées, à l'exception du calendrier. Un passage libre d'au moins 1,5 mètre doit par exemple être prévu.

Afin d'encourager davantage les exploitants horeca à installer des « terrasses corona » de qualité, la Région de Bruxelles a récemment lancé le « Brussels Terrace Award ». Il s'agit d'une distinction mensuelle pour une terrasse sur un emplacement de stationnement qui, selon le jury, offre une valeur ajoutée à l'espace public de la capitale.

Contactez-nous
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
Marc Debont Porte-parole, Cabinet du Secrétaire d'État Pascal Smet
A propos de Pascal Smet

Le Gouvernement bruxellois Secrétaire d'Etat de l'Urbanisme et Patrimoine - Relations européennes et internationales - Commerce extérieur - Lutte contre l'Incendie et Aide médicale urgente

Membre du VGC, chargé de la Culture, de la Jeunesse, du Sport et des Centres communautaires


Pascal Smet
Zenith
Koning Albert II laan 37 - 12de
1030 Brussel